samedi 12 mars 2016

Alsace: Les trois options pour le nouveau nom de la région sont...

http://www.20minutes.fr/
Olivier Aballain
Publié le 12.03.2016 


Commentaire: Et «ÉOLIENLAND», ça a de la gueule, non? Et tellement représentatif de notre avenir!

php


Réforme territoriale: Le conseil régional Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine a rendu public la liste des trois noms proposés pour le nouvel ensemble...



Strasbourg, le 4 janvier 2015. - Dans son discours d'intronisation au poste de président de la région Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine, Philippe Richert a annoncé une baisse des indemnités des conseillers régionaux. - G. Varela / 20 Minutes

Les votes sont ouverts, les paris aussi. Le conseil régional Alsace-Champagne-Ardenne-Lorraine a révélé ce samedi 12 mars les trois noms privilégiés par le groupe de travail en charge de réfléchir à une nouvelle appellation.

Nouvelle-Austrasie, Acalie et Rhin-Champagne seront donc proposés au vote des internautes sur le site du conseil régional, à partir du 14 mars, et pendant trois semaines.
Trois noms, trois stratégies

Au total, 332 appellations ont été testées.

>> A lire aussi : Elections régionales: Des experts et les citoyens pour choisir le nom de la région Grand Est

Le premier nom, qui d’après les DNA a récolté le plus de suffrages au sein du groupe de travail, reprend l’appellation d’un royaume de l’époque mérovingienne ( jusqu’au 8e siècle après J.C.). Ici on insiste sur l’histoire du territoire.

Le deuxième est directement dérivé de l’acronyme ACAL (Alsace Champagne Ardenne Lorraine) provisoirement adopté par l’assemblée régionale, comme en témoigne le compte twitter de l’institution. On crée un nom de toutes pièces, c’est un pari sur l’avenir
.
Copie d'écran du compte twitter de la région «Acal» - Twitter

Le troisième nom cite deux repères géographiques bien connus et identifiables à l’étranger, où la marque « Champagne », en particulier, est un gage de succès… Commercial. Business is business.

En s’appuyant sur le vote des internautes, les 169 conseillers régionaux se réuniront le 29 avril pour choisir l’une des trois appellations à proposer au conseil d’État, qui tranchera définitivement avant le 1er octobre.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire