lundi 7 mars 2016

La robolution a bien débuté ! La SNCF déploie ses premiers humanoïdes !

Charles Sannat
6 mars 2016



Dans quelques gares, c’est désormais Pepper le gentil robot qui danse et renseigne les voyageurs… Alors évidemment, pour le moment, Pepper n’est pas aussi futé que C3PO ni aussi autonome ou efficace, mais c’est la première fois que le grand public en France voit débouler dans un environnement aussi quotidien que ses gares les premiers robots qui ne sont plus des automates mais les premiers humanoïdes.


La robolution comme annoncée a réellement commencé. Elle n’en est qu’à ses débuts. Souvenez-vous de vos premiers modem 36k… ceux qui couinaient et chantaient pour se connecter à un Internet ancienne génération, sur lequel d’ailleurs il n’y avait rien. Je parle d’une époque que les moins de 20 ans ne connaissent pas.

Nous allons vivre exactement la même chose avec les robots. Pepper est au robot ce que notre premier modem était à Internet !

Lorsque l’équivalent du “haut débit” pour les robots sera déployé dans les 10 prochaines années, alors soyez-en sûr… sur l’emploi non qualifié ou peu qualifié ce sera un massacre et sur les emplois de cadres aussi. Préparez-vous et travaillez votre employabilité ainsi que vos compétences.

Pour mieux vous préparer à ces immenses changements, vous pouvez vous abonner à ma lettre Stratégies. C’est également un moyen de soutenir le site et de permettre mon indépendance et la gratuité d’insolentiae pour tous!
Pour en savoir plus, c’est ici :

«Il faut lui parler ? Si je dis quelque chose, il me comprend ?» Cette mère de famille reste perplexe devant le petit robot souriant qui lui propose ses services dans une gare des environs de Nantes (Loire-Atlantique), premier du genre à interagir avec le grand public.

«Bonjour, bienvenue en gare de Nort-sur-Erdre. Moi, c’est Pepper, et je suis ravi de pouvoir te renseigner», commence le charmant robot humanoïde haut de 1,20 m, oubliant qu’il convient de vouvoyer les grandes personnes.

Pepper propose des informations sur les horaires, les promotions en cours ou les curiosités des environs. Sur son ventre, un petit écran arbore le logo de la SNCF et affiche ses réponses, illustrant par exemple la promenade du petit canal avec un plan et des photos.

«Je ne suis pas aussi doué que les bornes de la SNCF, mais bon par contre, on est d’accord, je suis vachement plus joli. Ah !», assène-t-il crânement.

Lire cet article complet de l’AFP ici

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire