dimanche 6 mars 2016

Suisse: La Confédération peut-elle encore soutenir Suisse Éole?

http://www.voisinedeoliennesindustrielles.com/

Commentaire: En Suisse ou ailleurs dans la Monde, Tout ça pour ça! 


Massacre de l'environnement; mise en péril de la Santé publique; des milliards d'€ d'argent publique dépensés à fonds perdus; pots de vin; expropriations, assassinats; «fracture» sociale dans les villages et les communes; etc.

«Bientôt entre la peste et le choléra il n'y aura plus à choisir mais à guérir».
Patrick Deville (1957-   )

Bonne lecture

php


Un scénario de la sortie du nucléaire avec 1,4% d'éolien! Source: prévision UBS, rapport 2016.


C'était en 2010, je survivais tant bien que mal. Les éoliennes tournaient depuis quelques mois à 650m de ma maison. Je ne dormais pratiquement plus. Non seulement je subissais leurs nuisances dans les murs de ma maison, mais j'étais seule pour affronter l'incroyable tsunami social qui sévissait au village à cause de l'incompétence des autorités communales (mon mari était à l'étranger pour 6 mois). Ces dernières pratiquaient l'intimidation contre ceux qui se plaignaient de ces machines plutôt que de les soutenir contre les propriétaires qui avaient menti tout au long du processus d'implantation des deux éoliennes en cause, en minimisant les impacts réels.


Elle était toute jeune femme. En me voyant elle a bien compris que quelque chose n'allait pas, elle m'a juste dit: "ça va?" en me regardant dans les yeux et j'ai fondu en larmes. Je lui ai raconté les nuits blanches, les pressions sociales et l'incroyable mensonge que s'avéraient être ces fameuses éoliennes sauveuses de rien. Elle avait fait preuve d'une grande compassion et son écoute m'avait fait du bien.


Hier le téléphone sonne chez moi, un homme se présente et me dit qu'on lui a recommandé de m'appeler parce que je lutte contre les éoliennes et qu'il a besoin de conseils.


Quatre éoliennes géantes sont prévues autour de sa ferme dès 400m de distance... La jeune femme d'il y a six ans est devenue son épouse entre temps et habite là...


Les éoliennes géantes dans une région si petite vont impacter chacun d'entre nous à un moment ou un autre, soit directement, soit un proche. Cette réalité me met hors de moi. Les promoteurs qui vont démarcher dans ces familles avec leur simulateur de bruit, leur discours écologique et leurs dents longues me révoltent. Cette famille va subir de plein fouet le fruit de leurs mensonges passés et futurs. Pour moi, ces vendeurs sont des salopards. Ils vont détruire des vies avec le sourire et les poches pleines. Ils sauront très vite où il y aura de la résistance et sur qui ils pourront compter pour soutenir leur projet. Ensuite il n'y a plus qu'à lancer la machine, laisser une guerre sociale envenimer le coin jusqu'à ce que la peur et la lassitude fasse place au permis de construire. Voilà comment ils travaillent.


Aujourd'hui pourtant ils peuvent trembler, la résistance se met en place de plus en plus vite. Mais pas seulement, la révolte gronde de plus en plus fort. Dans des pays comme la Grèce, c'est la violence qui repousse les éoliennes qu'on tente de leur imposer escortées par les forces de l'ordre. Au Mexique, les indiens ont remporté une immense victoire face aux multinationales de l'éolien. En Allemagne, les anti-éoliens écoeurés des dénis de démocratie ont fondé un parti politique! Parce qu'ils savent que lorsque la démocratie est bafouée l'extrême droite n'est pas loin pour ramasser les déçus! À voir dans ce reportage


En Suisse, UBS vient de sortir un rapport dans lequel nous découvrons un scénario de la sortie du nucléaire avec seulement 1,4% d'éolien! Vous avez bien lu. C'est possible. Tout le blabla des politiciens, de Suisse Eole ou de la conseillère communale de Saint-Brais qui pense qu'en s'accommodant des éoliennes elle travaille pour sa région, ce n'est que de la poudre aux yeux, des raccourcis, des intérêts personnels, de la mauvaise foi et de l'ignorance.


Je trouve que la Confédération ne devrait plus participer à raison de 500 milles francs par année aux activités de l'association Suisse Éole pour une production éventuelle en 2050 de 1,4% de l'électricité en Suisse! Elle ferait mieux d'indemniser les victimes de ce scandale qui consiste à implanter des machines si proches des habitations qu'elles mettent en danger des familles entières! Et si vous en doutez, lisez ceci

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire