dimanche 13 mars 2016

Pétition et Lettre de la Fédération Environnement Durable à Messieurs et Mesdames les Députés






La France défigurée par les industriels du vent  



( photo réelle St jean d’Angély Charentes – Abbaye Royale St jean Baptiste patrimoine UNESCO)Des centaines de sites classés, des milliers de petits villages historiques , des parcs naturels sont en cours de destruction par 20.000 éoliennes géantes


Le Sénat français tente de s'opposer à ce massacre !!!!



Sauvetage du patrimoine historique de la France massacré par les éoliennes géantes
La Fédération Environnement Durable propose de soutenir le Sénat en signant cette pétition
http://petitions.eolinfo.fr/

Soutien au Sénateurs

Mesdames, messieurs les députés,
les sénateurs BARBIER, VALL, REQUIER, FORTASSIN et CASTELLI, en proposant l’intervention d’un avis conforme de l’architecte des Bâtiments de France pour implanter des éoliennes industrielles situées dans un rayon de 10.000 mètres où s’érige un monument historique ne font que satisfaire à une démarche l’intérêt général.

Confiant dans votre discernement et dans votre volonté de mettre un terme à l’implantation, hautement préjudiciable en France, de l’éolien industriel, nous vous demandons de conforter leur décision.

Vous aussi vous pouvez aider le Sénat en signant cette pétition
http://petitions.eolinfo.fr/
plus de 7.000 personnes ont signé cette pétition en quelques jours ( dont 6.200 ont déjà confirmé leur signature)


Si ce n'est pas déjà fait, n'hésitez pas à en informer vos amis.

http://petitions.eolinfo.fr/

Pour tous ceux qui veulent sauver le patrimoine historique de la France vous avez aussi la possibilité d'imprimer ce courrier et de l'envoyer au député de votre circonscription ou à ceux de votre département.

Nous avons l'intention de mettre les députés devant leurs responsabilités historiques du saccage de la France par des éoliennes géantes s'il refusent l'amendement du Sénat.


_____________________________________________

Paris le 10 mars 2016


Fédération Environnement Durable
à Messieurs et Mesdames les députés



Objet : Éolien - Article 33 bis nouveau du projet de loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine





Madame, Monsieur le député,

Les sénateurs viennent d’adopter un amendement (proposé par le sénateur Gilbert Barbier). Nous vous demandons de conforter leur décision et de voter l’article 33 bis nouveau du projet de loi sur la liberté de création, l’architecture et le patrimoine,qui prévoit l’avis impératif de l’Architecte des Bâtiments de France (ABF) pour tous projets d’implantation d’aérogénérateurs dans un rayon de 10.000 mètres des monuments historiques. En effet, la suppression des ZDE et la règle des 5 mâts ont contribué à un développement anarchique des projets éoliens et conduit à un rejet massif de cette industrie.

Par ailleurs, l’économie touristique et patrimonial se trouve fortement impactée par l’installation d’éoliennes à proximité de monuments historiques publics et privés qui porte une atteinte grave au patrimoine de la France et conduit là-même à des destructions importantes d’emplois non compensés par ceux prétendument créés par les industriels de l’éolien.

A l’assemblée le député socialiste Serge Janquin avait déjà interpellé le Ministre de l’Ecologie, précisant au sujet de l’éolien que « les fourches sont sorties contre l’Etat » et qu’il fallait éviter « de nous laisser entraîner dans une situation de guerre civile, faute d’avoir suffisamment réfléchi à l’incidence de nos décisions » soulignant qu’ « il vaudrait mieux avoir la sagesse d’agir avec précaution pour éviter les drames qui s’annoncent…».

La mesure de précaution visant à contrôler les installations éoliennes à proximité des monuments historiques est une disposition salutaire et indispensable visant à rationaliser la politique en la matière et à protéger une industrie touristique génératrice de ressources financières importantes pour notre pays.

Aussi, notre fédération ainsi que ses 1050 associations membres vous encouragent à confirmer la disposition prise par les sénateurs du groupe RDSE et à ne pas laisser votre assemblée abusée par les éléments de langages des lobbyistes du vent qui encore récemment se réjouissaient de « La revanche de l’éolien sur le droit » (sic). (article de David DEHARBE du cabinet d’avocats Greenlaw).

Nous vous rappelons qu’Il y a un an le syndicat France Energie Eolien vous avait déjà enjoint de réformer la prise illégale d’intérêt et par le biais des parlementaires EELV de ne soumettre les projets éoliens qu’à une simple déclaration comme pour les cabanes de jardin, ce que vous avez opportunément refusé.

Non, la législation dont vous êtes les créateurs est au-dessus des promoteurs éoliens et nous sommes persuadés que vous saurez leur rappeler la souveraineté du droit de la République sur leur action.

Nous vous prions d’agréer, Mesdames et Messieurs les députés, l’expression de notre respectueuse considération.

Jean-Louis BUTRÉ
Président de la Fédération Environnement Durable.
06 80 99 38 08

contact@environnementdurable.net



php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire