vendredi 11 mars 2016

«Energiewende»: La plus grande compagnie d' électricité de l' Europe, E.on, perd 10,2 milliards d' euros! -

Par P Gosselin 
10 mars 2016
Traduction: Google et php

Commentaire: En France, nos gouvernants sont «fans» inconditionnels, en général, de tout ce qui se passe politiquement et économiquement en Allemagne (le système  rémunérateur éolien mis en place en 2001, majorité P.S + écolo et conservé depuis, en est le parfait exemple). Et là, surprise, devant la catastrophe annoncée économique de la transition énergétique de l'autre côté du Rhin, pas de prise en considération, ni de changement de cap. Droite dans ses bottes (que monsieur Juppé ne nous en veuille pas), Mme Royal, ministre de l'Écologie, de l'Énergie et de la mer, continue à nous vanter concernant la fourniture d'électricité que les ENR dont principalement les éoliennes, sont les solutions pour l'avenir.

Mais pour quel est cet avenir? ÉOLIENLAND?

Les Vues Imprenables disent NON

Et c'est dans la rue qu'on le veut ce NON!

«Muss es sein? Es muss sein»

php



E.on, la plus grande compagnie d'électricité d' Europe, a perdu près de € 7000000000 l'an dernier (2015). Un an plus tôt, elle affichait des pertes évaluées à 3,2 milliards d' euros.

La puissance géant allemand a été frappé non seulement par des prix bas sur les échanges d'électricité, mais les pertes étaient également due à d'importantes «charges de dépréciation» sur la valeur de ses actifs de charbon et les centrales électriques à gaz classiques.


«Les temps difficiles», dit E.on président du conseil et chef de la direction Johannes Teyssen Source: E.ON SE

Ce genre de chose arrive quand une compagnie d'électricité est contrainte par la loi à l'achat l'énergie solaire et éolienne perd de l'argent au hasard à des prix exorbitants et de le vendre à une perte sur les bourses de l'électricité. Il n'y a pas redressement en vue.

Ce que nous voyons est l'effondrement de l'industrie de l' énergie de l' Allemagne - grâce à la Energiewende (transition vers les énergies vertes).

CEO E.on Johannes Teyssen a parlé de «moments difficiles» lors d' une conférence de presse mercredi matin. Au cours des deux dernières années , la société basée à Essen-Allemagne a perdu plus de 10 milliards d' euros!

Bloomberg rapporte ici :
«L'environnement économique générale et la situation dans notre industrie se sont détériorées de manière significative », a déclaré chef de la direction Johannes Teyssen journalistes mercredi à Essen.

Sans surprise les pertes massives provenaient en grande partie de la zone de production d'électricité, où les ventes ont chuté de 34%. L'exploitation des centrales électriques au gaz est plus rentable en raison de la faiblesse des prix sur les échanges d'énergie.

Pire encore, les bas prix de la production excessive ne sont même avantageux pour les consommateurs. Bien que la puissance générée est vendue à bas prix sur les marchés des changes en raison de l' excédent de production à partir du vent et du soleil, les consommateurs obtiennent aucun bénéfice. Les consommateurs allemands sont en train de payer des prix records pour l' électricité (env. € 0,29 / kw-h). Les experts ont averti que le Energiewende peut coûter les consommateurs allemands d' un billion d' euros.

Les prix des actions de Eon ont également pris une raclée horrible. Au début de 2008, le prix d'une action était près de 50 euros. Aujourd'hui, il se situe à un maigre 8 euros.

Spiegel ici appelle les pertes à Eon «dramatique».

Déjà en 2013 The Economist a averti d'une catastrophe imminente pour le secteur énergétique de l' Allemagne.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire