mercredi 30 mars 2016

La plus grande société d' énergie verte du monde est confrontée à la faillite

http://dailycaller.com/
29/03/2016
par


Michael Bastasch
Taduction: Google et php

Commentaire: Avons-nous réellement conscience, nous, protecteurs de la Santé publique et de l'Environnement, Résistants à  «Éolienland»,12 eme Parc national de France (non officiel), que nos adversaires présentent les mêmes caractéristiques? 

Si oui, soyons convaincus qu'il nous faudra faire bien plus au quotidien pour stopper ces professionnels de la profession des brasseurs de pognon... et de vent!
Si non, préparons-nous, il est déjà trop tard!

Objectif ZÉRO éolienne

php




Sun Edison, qui se présente comme la plus grande 
entreprise d'énergie verte du monde, pourrait bientôt demander la «protection de la faillite», suite à  un récent dépôt dans ce sens à l'organisme: Securities and Exchange Commission (Commission de sécurité et d'échanges). La société faisant face à des «difficultés de liquidité» en dépit de l'obtention de plusieurs millions de subventions gouvernementales.


Suite à  une demande de l'une de ses filiales, Terraformer mondiale, celle-ci
 affirme : «En raison de difficultés de liquidité, il y a un risque important que Sun Edison demande prochainement la «protection de la faillite». Elles ont toutes les deux retardé la présentation de leur rapport financier annuel à la SEC .

Ces nouvelles de l' imminence de la déclaration de faillite de Sun Edison  ont eu des répercutions en bourse: Les actions ont chuté de 95 pour cent au cours des 12 derniers mois, avec des actions se négociant maintenant à moins de 1 $ pour la première fois depuis que la société d'énergie verte est devenue publique en 1995. La valeur de marché de Sun Edison a chuté de 10 milliards $ en juillet 2015 pour environ 400 millions $ aujourd'hui.

 Pour rien arranger, la SEC a annoncé le début d' une enquête sur les divulgations de Sun Edison à ses actionnaires concernant les difficultés de l'entreprise «Les enquêteurs cherchent à savoir si Sun Edison a surestimé le montant de ses liquidité à l' automne dernier, quand elle annonçait aux investisseurs qu'elle possédait plus de 1 milliard $ en espèces»  selon le Wall Street Journal .


Sun Edison est spécialisée dans « la technologie solaire de pointe et elle développe, finance, installe et exploite des systèmes d'énergie solaire,» selon le site de l'entreprise . Mais cette entreprise solaire a obtenu des millions de dollars des contribuables américains.

Le groupe syndical pro-travail Good Jobs First a rapporté l' année dernière que Sun Edison et ses filiales ont obtenu près de 650 millions $ en subventions et crédits d'impôt du gouvernement fédéral depuis 2000. Elle est la 13 eme entreprise la plus subventionnée en Amérique.

Cela comprend près de 4,6 millions $ en subventions du ministère de l' Énergie et du Département du Trésor. Watchdog.org a rapporté en Octobre 2015, que Sun Edison avait obtenu près de 4,6 M $ de l'administration Obama, y compris des fonds pour construire des semi-conducteurs. Une faillite de Sun Edison pourrait laisser aux contribuables une facture de  plus de 2 milliards $ .

Sun Edison n'est pas la seule entreprise d'énergie verte en difficulté malgré le soutien obligatoire de contribuables généreux. Abengoa, une entreprise verte espagnole, qui est dans une situation financière désastreuse depuis des mois,  a récemment obtenu un délai de 7 mois pour redresser ses finances d'un juge espagnol de la faillite.

Au total, Abengoa a obtenu plus de 605 millions $ à l'appui des contribuables, selon Good Jobs First.

Les échecs de l'énergie verte les plus emblématiques, Solyndra et Abound Solar, ont coûté aux contribuables des centaines de millions de dollars.


Une enquête Daily Caller Nouvelles Fondation basée sur des documents internes et des témoignages au sein même d(Abound Solar prouve que  la société a sciemment vendu un produit sous - performant et défectueux  et a peut-être induit en erreur des investisseurs juste dans le souci de se maintenir à flots.

La société savait que ses panneaux étaient défectueux et ce, avant de récolter l'argent des contribuables, selon les sources. Mais elle a continué à promouvoir le produit sur le marché afin de répondre aux objectifs du Ministère de l'Énergie et ainsi, obtenir la garantie de prêt à hauteur de 400 millions$.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire