lundi 16 avril 2018

Allemagne : les prix négatifs de l'électricité en 2017

Pour que les centrales mobilisables puissent reprendre rapidement de la puissance à la tombée du jour pour le PV et du vent à d'autres moments, le nombre de jours où les prix de l'électricité sont devenus négatifs en Allemagne en 2017.
119 jours ouvrables et 38 dimanches !
 -À l'inverse, par exemple, le dimanche 30 avril 2017, il a fallu payer jusqu'à 197 €/MWh... Pendant ce temps, le consommateur allemand paie son électricité 300 €/MWh (150 € en France hors CSPE ENR)
 -Ajoutons 46 jours où les prix de marché sont descendus au-dessous de 20 €/MWh...
-Ajoutons que payer des clients pour qu'ils consomment de l'électricité, produit à très haute valeur ajoutée, relève de la "grande cohérence" de l'introduction d'un pourcentage important des électricités renouvelables aléatoires dans le système électrique.
- Mais il n’y a pas de vente à perte : il y a l’achat d’un service : « débarrassez-moi de cette électricité qui me gêne ».
Le prix négatif est le signe, tout à fait sain, qu’il y a quelque part quelque chose de malsain. Un indicateur utile. SLC


Le client final allemand paye 50% de sa facture en subventions et les moyens classiques ne sont plus rentables alors qu'ils sont indispensables au back-up des ENRi lorsqu'il n'y a pas de vent ni de soleil ! Le gang a réussi à vivre au crochets de tous en les appauvrissants ! JFR

capture d'écran@/sauvonsleclimat.fr
php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire