mercredi 24 octobre 2018

Des centaines de décès inexpliqués de baleines .......

Jason Endfield
23/10/2018

Commentaire : n'oublions pas que nous sommes, nous aussi... des mammifères!
php

"....il y a au moins un lien possible entre la prolifération des turbines en mer et l'augmentation de la mortalité des baleines. C'est logique, non ?"

Un mystère peut-être plus grand que la mort inexpliquée d'une centaine de baleines échouées sur les plages écossaises et irlandaises au cours des derniers mois est le fait qu'une grande partie des médias a été étrangement silencieuse sur cette question.
On pense que beaucoup d'autres mammifères ont péri en mer, ce qui signifie que plusieurs centaines de baleines sont peut-être mortes. Bien qu'il y ait, avec une certaine justification, une surabondance de publicité au sujet des plastiques dans nos mers qui causent des dommages à la faune, il y a eu peu de rapports soulignant le nombre choquant de décès de baleines qui semblent être dus non pas au plastique mais plutôt à la pollution sonore en mer qui affecte le sonar fragile que les baleines utilisent pour se déplacer et communiquer.

Les sonars militaires et l'exploration pétrolière blâmés.......
On a pointé du doigt les manœuvres militaires dans les eaux de l'Atlantique Nord ainsi que l'exploration pétrolière et gazière en haute mer.
Mais ce que beaucoup de ceux qui pointent du doigt semblent ignorer totalement, c'est qu'il y a maintenant de vastes bancs d'énormes éoliennes autour de la côte écossaise, dans toute la mer du Nord et en mer d'Irlande qui émettent un faible niveau sonore capable de désorienter les mammifères marins sensibles.
Bien qu'il soit important de considérer toutes les explications de la mort des baleines, il me semble suspect que la notion de parcs éoliens contribuant au grand nombre de baleines échouées ne soit même plus évoquée comme une possibilité. Pourtant, pour plusieurs, la corrélation entre les parcs éoliens et la mortalité des baleines est importante. Une mortalité inhabituelle de baleines a également été signalée sur la côte est des États-Unis et du Danemark, deux régions où il y a des turbines offshore.
Pas plus tard que l'année dernière, l'idée a été avancée que les parcs éoliens pourraient jouer un rôle dans la mort des mammifères lorsque des petits rorquals morts ont été échoués à Norfolk, au Royaume-Uni, près d'un parc éolien offshore.

Suggestions que les parcs éoliens à blâmer rejeté hors de contrôle.......

Mais les suggestions selon lesquelles le bruit des éoliennes était à blâmer ont été rejetées à la hâte comme étant de la paranoïa et ridiculisées par les sympathisants de l'industrie éolienne. Ce qui était un lien apparemment plausible est maintenant ignoré - et ceux qui impliquent des turbines dans la mort des baleines sont ridiculisés et traités avec mépris.
Il y a peut-être trop d'argent en jeu, investi dans l'industrie éolienne, pour risquer de considérer la possibilité que les grandes éoliennes industrielles soient un facteur contribuant à la mort des baleines.

Les écologistes critiques de l'énergie éolienne......

Alors que les vrais écologistes restent très critiques à l'égard de l'industrie éolienne et de ses motivations, les faux verts sont peut-être trop aveuglés pour voir le mal qu'ils pourraient faire, Dieu nous garde de menacer notre imagination d'une planète alimentée par le vent et habitée par des licornes.
Mais à mon avis, il y a au moins un lien possible entre la prolifération des turbines offshore et l'augmentation de la mortalité des baleines. C'est logique, non ?
Ou allons-nous simplement nous enfouir la tête dans le sable de l'ignorance et laisser mourir nos précieuses baleines (et oiseaux et chauves-souris...) pendant que nous écoutons, dans une stupidité béate, le ronronnement des pales des turbines...


Y a-t-il un lien entre la mort des baleines et les parcs éoliens... ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire