vendredi 10 mai 2019

Haute-Marne, Voisey : les "marcheurs blancs" éoliens avancent

jhm.fr

L'enfer éolien continue sa marche en avant aux frontières de la Haute-Marne, de la Haute-Saône et de la Côte d'Or avec la complicité d'élus, ignares dans le domaine et menant une politique irresponsable, synonyme de connerie absurdité du point de vue climatique, économique, écologique et sanitaire.

Lire
Côte d'Or, Franche-Comté et Haute-Marne : l'éolien aux frontières communes

Le développement éolien et photovoltaïque en France est un non sens stratégique, climatique, économique, écologique et sanitaire.

(...) " Cette nouvelle ruée vers l’or, cette frénésie d’obtention de nouveaux terrains, de nouveaux permis, écume et éreinte notre pays. La France, par son système d’encouragement financier - aux frais bien sûr du contribuable et du consommateur - est devenue l’eldorado des opérateurs et des investisseurs éoliens. Les opérateurs ? La France consomme des éoliennes à tour de bras, mais elle n’en produit pas. Ce sont donc les industriels danois, allemands, espagnols et chinois qui profitent de la manne. Les emplois c’est pour eux. Le déficit commercial, c’est pour nous."
La prolifération des éoliennes en France ou le « Casse du Siècle »

 La création d'une ZI d'éoliennes est une intervention lourde et pas neutre pour la Nature. La livraison des éléments impliquent que de nombreuses zones foncières doivent être défigurées et saignées pour construire des voies d’accès, renforcer les routes existantes, pour qu’elles puissent supporter le poids des camions, grues, élargir les virages, créer des aires d'assemblage, creuser des tranchées pour le passage des câbles, etc. Ensuite, vient le temps du terrassement avec le déplacement de 1000 à 1500 m3 de terre par éolienne, des fondations et du ferraillage, le remblai, etc. Toutes ces opérations dégradent à vie les sols.
Les phases de construction d’’un parc un parc éolien


Des précisions pour compléter l'article


Voisey
La commune est fait partie de la Communauté de communes des savoir-Faire. Ses habitants ont pour nom les Voiseyens et sont au nombre de 332.

Le village est entouré de vastes forêts.

Sa superficie est de 31 km2





Historique

"En 1200, Gui, sire de de Jonvelle, fils d' Alix de Laferté, donne à l'abbaye de Vaux-la-Douce, tous les usages sur le territoire de sa ville de Voisey. [...] En 1417, Jehan de Latremoille, seigneur de Joinville, approuva la dotation faite par Gui. Voisey fut pillé et dévasté en 1471, par la garnison de Coiffy, après la rupture du Traité de Péronne. [...] En 1789, Voisey, ancien village de Franche-Comté, dépendait du diocèse de Besançon, du bailliage de Vesoul et de la prévôté de Jussey. La seigneurie était laïque et elle a le plus souvent appartenu aux seigneurs de Jonvelle"
La Haute-Marne, ancienne et moderne, Dictionnaire,  Emile Jolibois, p558, Editions Miot-Dadant, Chaumont, 1858.

La société Epuron
Cette société a été rachetée par le groupe italien ERG en 2018.
"ERG, Groupe énergéticien italien, renforce son activité en France dans le secteur des énergies renouvelables avec l’acquisition : de la société EPURON, développeur de projets éoliens"
La société de développement EPURON rejoint le Groupe italien ERG pour créer un leader français des énergies renouvelables

ERG

" ERG (Edoardo Raffinerie Garrone - ERG S.p.A.) est un groupe industriel italien, fondé à Gênes, ayant son siège d’exploitation dans cette même ville. La société est contrôlée par la famille Garrone-Mondini à travers la société de portefeuille italienne San Quirico S.p.A. (environ 56 %) et la société Polcevera S.A. (environ 7 %). Elle est cotée à la Bourse de Milan dans l’indice FTSE Italia Mid Cap. [...] Après avoir développé son activité principalement dans le secteur du raffinage, à travers sa filiale ERG Petroli, l'entreprise génoise commence à se développer au niveau national aussi dans le secteur de la distribution de carburants. [...] En 1984 elle acquiert les 780 usines d' ELF italiana, et en 1986 les 1700 stations-service de Chevron Oil Italiana : c’est ainsi que grandit le réseau ERG, reconnaissable, sur toutes les routes d'Italie, par sa marque caractérisée par les trois panthères bondissantes.[...] De compagnie pétrolière, ERG devient une compagnie « multi-energy ». [...] Quelques années plus tard est créé, en octobre 2002, ERG Raffinerie Méditerranée, une société chargée de la gestion de l'un des complexes de raffinage les plus importants et performants d'Europe, issu de l’union et de l'intégration de la Raffinerie ISAB d' ERG avec l'ancienne raffinerie AGIP, toutes les deux situées à Priolo (SR).[...] 2008 est l'année de l'accord avec LUKOIL, l'un des accords les plus importants signés dans l'histoire du groupe. Par la constitution d’ ISAB S.r.l. (51 % ERG - 49 % LUKOIL) s’établit un partenariat solide dans les activités de raffinage et dans la gestion de la Raffinerie ISAB de Priolo.[...] Entre 2008 et 2015, ERG traverse un processus profond de transformation, qui l'amène à désinvestir du secteur du pétrole pour réinvestir dans celui des énergies renouvelables. [...] En sept ans, entre 2008 et 2014, l’entreprise désinvestit des actifs pour 3,3 milliards d'euros, et réinvestit 3,9 milliards d'euros dans des activités renouvelables."

ERG Renew est le propriétaire de nombreuses ZI d'aérogénérateurs. ERG energy est donc un ancien pilier de l'industrie pétrolière recyclée dans les énergies renouvelables dont... le gaz naturel.
"Notre centrale au gaz naturel qui produit de l'électricité est située dans le sud-est de la Sicile, à Priolo Gargallo, dans la province de Syracuse."
 "le gaz naturel et gaz combustible provenant de la société voisine ISAB S.r.l. ISAB Imp. Nord"
Natural gas

ISAB S.r.l. ISAB Imp. Nord
"Les installations de raffinage, de gazéification et de cogénération d'électricité d' ISAB, incluses dans la pétrochimie de Priolo Gargallo (Syracuse, Italie), représentent l'un des plus grands sites industriels d'Europe et comprennent trois sites de production reliés entre eux par un réseau de pipelines. ISAB S.r.l. est la dernière raffinerie construite et mise en service en Italie."
[...]  Plus de 50 catégories différentes de pétrole brut sont systématiquement prises en compte dans la planification des raffineries. Les bruts représentaient en 2015 77 % de l'ensemble des charges d'alimentation (les autres charges d'alimentation en pétrole étaient principalement du mazout brut de distillation directe, du gasoil à haute teneur en soufre et du naphta brut vierge à gamme complète). Mois après mois, le choix du brut est fait en fonction des évaluations du marché et de l'économie. Le procédé ISAB brut provient généralement principalement de la mer Noire, du Moyen-Orient et de l'Afrique.
Une bonne situation géographique et de bonnes capacités de conversion offrent à l' ISAB la flexibilité nécessaire pour traiter un large éventail de bruts. L'an dernier, l' ISAB a traité environ 20 types de brut. [...] Les matières premières sont généralement reçues par camions-citernes. Après l'accostage, chaque navire-citerne commence à décharger les matières premières dans les réservoirs de stockage par des pipelines spécialisés, d'une capacité typique de 80 à 150 000 mètres cubes.
Le pétrole brut est ensuite acheminé vers les unités de raffinage où, par une série de procédés tels que la distillation, la désulfuration et la conversion, il est transformé en produits finis, principalement du GPL, du naphta vierge, de l'essence, du carburéacteur, du diesel et du fioul.
[...] Bien qu'à partir d'une matière première très lourde à forte concentration de soufre, de métaux et d'asphaltènes, les technologies utilisées dans le complexe permettent de produire de l'électricité en éliminant presque totalement les impacts sur l'air, l'eau et le sol.


Directeur Général de ISAB S.r.l.
Oleg Durov est diplômé de l'Université polytechnique nationale de recherche de Perm en 1985 en tant qu'ingénieur chimiste pour le traitement du gaz et du pétrole.
Il a commencé sa carrière la même année à la raffinerie de Perm en tant qu'opérateur, où il a franchi plusieurs étapes de carrière avant d'accéder au poste d'ingénieur en chef de chantier.
En 1997, il a commencé à travailler à la raffinerie de Nijni Novgorod où il a occupé le poste d'ingénieur en chef de la raffinerie.
En 2007, il a été muté à la filiale "LUKOIL-Nizhegorodnefteorgsintez" avec le poste de directeur général.
De 2011 à 2014, il a travaillé au siège de LUKOIL.
De 2014 à ce jour, il est détaché à la raffinerie ISAB en Italie en tant que directeur général.
*Perm est une ville de Russie


Cette reconversion "verte" motivée, n'en doutons pas un seul instant😉, par le sauvetage du Climat et donc de la planète et de toute vie à sa surface, a quand même des relents... d'essence, de gaz, de pollution et d'émissions de CO2, non?
Mais pour nos élus, fan de l'éolien, "qu'importe le flacon, pourvu qu'on ait l'ivresse!"


Jany Garot, maire de Voisey
" Il excerce un métier qui le classe dans la catégorie des agriculteurs propriétaires exploitants."


Ils vont pourrir la vie de leurs administrés, la leur par la même occasion, et détruire leur territoire, ils méritent quelques déboires

Le conseil municipal

-Nelly Elsan, ouvrier du secteur privé,
-Nadine Theurez, employée du secteur privé,
-Jany Garot, maire, agriculteur propriétaire exploitant,
-Lionel Denizet, retraité salarié privé,
-Christophe Farlet, artisan,
-Jean-Pierre Guebrunet, employé des autres entreprises publiques,
-Jean Guyot, retraité salarié privé,
-Jacques Hiver, retraité salarié privé,
-Michel Martin, retraité de l' enseignement,
-Hervé Mennetrier, ouvrier du secteur privé,
-Marc Savary, ouvrier du secteur privé.
Mon maire

Eric Darbot, ancien maire de Rivières-le-Bois, 2001-2008, adjoint au maire, 2014-2020, président de la communauté de communes des Savoir-Faire.
Cet élu siège également en qualité de président de communauté de communes au Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR). Cet espace de coopération et de mutualisation entre Communautés de Communes, est en charge de plusieurs missions dont, le développement du tourisme.dans cet optique, cet objectif, 'les élus ont voté l'extension du schéma touristique 2014-2017 avec, à nouveau des investissements pour l'aménagement et le développement durable du tourisme sur le territoire" et dans le même temps, Eric Darbot et nombre de ses collègues favorisent l'extension des zones industrielles d'aérogénérateurs, ~200 machines en projets connus.

Alexandre Multon, maire de La Rochelle (70) depuis 2008, vice-président de la communauté de communes de "Les Savoir-Faire".

Cet élu est fortement engagé pour lutter contre le réchauffement climatique et soutient la transition énergétique pour la croissance verte (LTECV) en ayant en projet, avec son conseil municipal, la réalisation d'une zone industrielle de 8 aérogénérateurs sur sa commune et sur les communes voisines de Molay, La Quarte et Charmes-Saint-Valbert.Une ambition qu'il justifiait sur le site de la société Opale énergie naturelle en charge du projet, comme celui tout proche de Vannier-Amance, moins de 5km, et de Belmont-Tornay, idem :
« Notre État s’est engagé dans la lutte contre le réchauffement climatique et donc dans la transition énergétique. Ainsi, c’est à nous élus locaux de construire les solutions. C’est pourquoi nous soutenons le développement d’un projet éolien raisonné et maîtrisé sur notre territoire »

Conclusion
"L'ignorance et la bêtise sont des facteurs considérables de l'Histoire."
Raymond Aron (1905-1983) 


En 2020, dégageons-les pour sauver ce qui peut encore l’être?

Lire


@jhm.fr


php

Aucun commentaire:

Publier un commentaire