jeudi 23 mai 2019

Haute-Marne, Communauté de communes Meuse-Rognon : la lutte contre l'étalement urbain en... artificialisant les sols

jhm.fr

(...) "et la lutte contre l'étalement urbain. Pour ce dernier domaines, l'idée est de se projeter à l'horizon 2035 avec un gain d'environ 1 030 habitants [...] il faudra sur la zone Meuse-Rognon et pour ces 260 logements, 25 à 27 hectares d'emprise foncière. [...] En matière d'énergie, le projet prévoit l'implantation de parcs photovoltaïques à Bourmont, Doulaincourt et Manois."


Lutter contre la consommation de terres, agricoles ou non, en projetant... d'artificialiser des centaines d' hectares!?
 

Pour rappel, "À partir du moment où la limite de rachat de production de l'électricité d'une ferme photovoltaïque n'est pas mesurée en quantité (en kWh) mais en nombre d'heures de production, on en déduit que plus la ferme solaire sera productive (donc étendue) plus la vente d'électricité sera importante et rapportera d'argent. C'est un fait, mais il faut prendre en compte que plus la ferme solaire sera étendue, plus l'investissement (panneaux, onduleurs, génie civil et raccordement) sera important."
Ferme solaire


La lutte contre l'étalement urbain est assurément en de bonnes mains...

Lire



@jhm.fr


php


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire