lundi 7 novembre 2016

Top 30 des centrales à charbon européennes émettant le plus de CO2

http://www.sortirdupetrole.com
Publié le mercredi 6 juillet 2016

Commentaire: "Merci" à l'Allemagne dont la transition énergétique par l'intermédiaire de ses centrales à charbon et de leur pollution, tue chaque année... 2500 personnes prématurément dans les pays voisins. Rien à dire sur le sujet EELV, bobos-écolos, madame la "people" marquise Royal, monsieur le président de la République, monsieur Fabius, le GIEC? 2017: passons le "karcher"!
php


Décès prématurés attribués pour 2013 en France aux centrales à charbon européennes. Doc. Europe’s dark cloud

Selon un nouveau rapport et outre les milliers de morts prématurées qu'elles provoquent chaque année, les trente centrales à charbon européennes les plus sales émettent environ la moitié du CO2 injecté dans l'atmosphère par l'ensemble des 280 centrales utilisant cette source d'énergie en Europe, du Royaume-Uni à la Pologne, en passant par l'Allemagne, l'Espagne, les Pays-Bas, la Grèce, la Bulgarie, la Roumanie, la République tchèque, la Hongrie, etc.

Selon un rapport intitulé Europ's Dark Cloud et publié par le Réseau action climat Europe (CAN Europe), l’Alliance pour la santé et environnement (HEAL), Sandbag et le WWF, les centrales à charbon actuellement opérationnelles en Europe, ont causé la mort prématurée d'environ 22 900 personnes en 2013, ce qui est comparable aux 26 000 morts causés par le trafic routier la même année.
France: 1200 décès prématurés consécutifs à la pollution au charbon venant d'Allemagne, du Royaume-Uni, de Pologne, d'Espagne et de République tchèque

Ajoutant que ces centrales sont également responsables de 11800 nouveaux cas de bronchites chroniques et de 21 000 admissions dans les hôpitaux la même année, le rapport estime que la facture globale de santé due au charbon peut s'élever, dans la fourchette haute, à plus de 62 milliards de d'euros.

Pays par pays, il détaille également les morts prématurées causées par le charbon au-delà des frontières entre lesquelles se trouvent ces centrales, en particulier à cause du voyage des particules fines. Ainsi, à elles seules, les centrales à charbon d'Allemagne et de Pologne causent plus de 7000 décès prématurés dans les autres pays d'Europe: 4700 morts provenant du charbon polonais, 2500 du charbon allemand. Ce nombre de décès prématurés causés à l'extérieur des pays où se trouvent les centrales, s'élève à 1600 pour la Roumanie, à 1300 pour le Royaume-Uni ou encore à 1300 pour la République tchèque.

"Le plus gros impact "hors frontière" dû au charbon a été constaté en France avec 1200 décès prématurés consécutifs à la pollution au charbon venant d'Allemagne, du Royaume-Uni, de Pologne, d'Espagne et de République tchèque", ajoute ce rapport.

Des centrales qui "devraient être fermées prioritairement" mais qui peuvent être subventionnées par le biais du marché carbone européen
Au niveau européen, le rapport remarque que plus de la moitié des décès prématurés sont attribuables à 30 centrales. Beaucoup d'entre elles se trouvent également dans le Top 30 des centrales les plus émettrices de CO2, responsables globalement, avec 367 millions de tonnes, d'au moins la moitié des émissions de CO2 issues des centrales à charbon européennes en 2015, soit près de 10% des émissions totale de l'UE.

Dix-neuf de ces centrales sont situées en Allemagne (8), en Pologne (6) et, même après le "Brexit", au Royaume-Uni (5). "Ces centrales devraient être fermées prioritairement", estime le rapport, sachant que l'on trouve au total 280 centrales à charbon actuellement à travers l'Union europénne. Cependant, loin d'être encore fermées, ces centrales thermiques "sales et toxiques" peuvent au contraire être jusqu'alors subventionnées par le biais du marché carbone européen.

1 Bełchatow (Pologne) 37,1 millions de tonnes de CO2, 2 Neurath (Allemagne) 32,1 millions de tonnes, 3 Niederaussem (Allemagne) 27,3 millions de tonnes

Voici ce Top 30 2016 des centrales les plus émettrices de gaz carbonique, avec entre autres comme exploitants RWE, Vattenfall, EDF, Engie (ex-GDF-Suez)...

1 Bełchatow (PGE , Pologne) 5 400 MW pour 37,1 millions de tonnes de CO2 en 2015

2 Neurath (RWE, Allemagne) 4 168 MW pour 32,1 Mt CO2

3 Niederaussem (RWE, Allemagne) 3 430 MW pour 27,3 Mt CO2

LIRE LA SUITE SUR LE BLOG DrPetrole&MrCarbone

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire