Eolien : plus de la moitié des régions et départements disent STOP!

"Rien n'est jamais joué si l'on se refuse à subir. "
Françoise Giroud, 1916-2003


TENIR TÊTE, FEDERER, LIBERER



php

 
***

Le cap est franchi : désormais plus de la moitié des régions et départements français ont signifié officiellement au gouvernement que la coupe des éoliennes est pleine. Allier, Charente-Maritime, Cantal, Charente, Poitou, Hauts-de-France, Rhône Alpes.. Grand Est… Partout les voyants sont au rouge.

Le territoire a absorbé plus d’éoliennes qu’il ne pouvait et le résultat n’est pas au rendez-vous. L’association des Maires de France est en alerte maximum : la fracture territoriale a empêché Paris de constater les dégâts sur le terrain. Dans de nombreux départements, la pression monte et le ras le bol est général. Le record historique des 73 auditions de la récente commission Aubert d’enquête parlementaire en a démontré l’urgence.


Avec cinq fois moins de crédits que sur l’éolien, l’objectif d’énergies renouvelables peut être atteint rapidement mais il faut agir dès 2020. Le moratoire éolien est urgent pour nous permettre d’atteindre vite ce cap alors que la COP25 annonce des résultats catastrophiques. Douze ans d’énormes investissements dans l’éolien donnent un résultat dérisoire alors qu’il existe à présent de bien meilleures solutions renouvelables.
Sans emplois locaux créés ni résultat industriel concret de la transition énergétique, ce « grand projet » a fait flop. La montagne a accouché d'une souris. Calquer la solution allemande sur la France a présenté 3 grandes erreurs :


Comme en Allemagne ; les résultats ne sont pas au rendez-vous.
2019 est l’année de l’effondrement à 90 % des projets éoliens. En France près de 100 milliards ont été dépensés pour que l’éolien ne produise que 5% de notre électricité, seulement assurée un jour sur cinq… ! Tout cela avec des implantations qui couvrent pourtant un Tiers de notre territoire. L’Allemagne s’attend désormais à subir le grand trou noir de pannes gigantesques. Paris a déjà connu trois grandes pannes cette année : Montparnasse, Orly et les Champs Élysées, car les réseaux sont à genoux. La bulle éolienne éclate avec plus de 10 000 emplois appelés à disparaitre cette seule année, de l'aveu même du groupement éolien allemand qui rassemble les marques exploitées en France.

Doubler l’éolien couvrirait plus de la moitié de notre territoire pour seulement 10% de notre électricité et l’offshore éolien détruit la moitié de nos zones de pêche… !


Lire la suite...
 
2020 : le moratoire éolien

Ludovic Grangeon



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

CLIMAT, CERTIFICATION " HAUTE VALEUR ENVIRONNEMENTALE ", HVE : " SI NOUS VOULONS QUE TOUT RESTE TEL QUE C'EST, IL FAUT QUE TOUT CHANGE "*

  " ... En 2021, le nombre d’exploitations agricoles certifiées HVE progresse même de 73 % ! Au 1er ja nvier 2022, on compte près de 25...