mardi 11 novembre 2014

Des nouvelles de nos amis (es) suisses de Saint-Brais

À moins de 3H00 de route de chez nous par la RN19 puis l'autoroute A16, un petit village d'irréductibles résistent contre l'«Empire éolien» associé aux «chefs des villages» du territoire. En soutien. Amicalement.



La résistance s'organise à Saint-Brais!


sans commentaire!


Les deux premières éoliennes de Saint-Brais sont arrivées grâce à l'effet de surprise réservé aux habitants. Le second parc voulu par des autorités sans respect et sans imagination pour l'avenir du village, sera fermement combattu par les amoureux des Franches-Montagnes et tous ceux qui ont compris que la construction d'éoliennes industrielles ici n'a rien à voir avec la sortie du nucléaire. La résistance s'organise.


L'association librevent http://www.librevent.ch
 soutenue par des centaines de membres dans la région a distribué un tous ménages à Saint-Brais et dans les communes avoisinantes. Première étape d'une bataille engagée pour l'avenir de ce petit village qui mérite tellement mieux que de devenir une centrale électrique dont la production servira beaucoup d'autres intérêts que les siens! 
Voici le contenu de ce tous ménages: 




Est-ce ce que nous voulons?








En résumé: toutes les affiches à vendre ci-dessus proviennent du village. Le restaurant est toujours à vendre, le bureau de poste est fermé (le conseil communal n'a pas levé le petit doigt pour le sauver). Le petit magasin est en danger. Il ne reste qu'une classe d'école (l'autre a fermé dans l'indifférence du conseil communal). En quatre ans de grogne au village les autorités n'ont proposé aucune solution autre que des éoliennes pour améliorer la situation. Ils ne font rien d'autre que de pourrir la vie de ceux qui se battent contre ces aérogénérateurs. On se demande ce qui les pousse à autant de zèle pour des promoteurs qui se fichent d'eux comme de leur premier kwh! Au moment des problèmes entre Ennova et les SIG, ils étaient soigneusement écartés des discussions de revente du contrat qui lie la commune avec ces sociétés. Humiliés, ridiculisés, ils ont continué à défendre ce projet qui se dessine complètement au-dessus de leurs têtes. Ils sont les pantins, les joujoux, de multinationales qui les sifflent quand bon leur semble et eux courent! Pourtant l'un d'entre eux n'hésite pas à se montrer comme un rebelle, il défend la cause jurassienne à grand fracas, fier de son courage. Ha! Ha! Ha! Facile d'être révolutionnaire quand 80% de la population partage votre opinion! Le même dénonce à la police des jurassiennes qui se battent pour leurs terres, insulte des citoyens qui se présente aux élections municipales, pendant que son copain de maire fait des bras d'honneur aux citoyens qui désapprouvent les incivilités qu'il exécute devant leur fenêtre.

Mettez des éoliennes vous saurez qui sont vos voisins...


Publié par voisine d'éoliennes industrielles 




nmnj

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire