vendredi 31 octobre 2014

Les critères de diagnostic des effets néfastes sur la santé de la proximité des éoliennes


Essai de traduction de l'étude publiée le 08 octobre 2014 par la Royal Society of Medicine
http://shr.sagepub.com/content/5/10/2054270414554048.full (texte en anglais)







Robert Y McMurtry1,2 and Carmen ME Krogh3
1Schulich School of Medicine and Dentistry, Western University, London, Canada
2Prince Edward County, Family Health Team, Picton, Canada
3Independent health researcher, Killaloe, Canada
Corresponding author: Robert Y McMurtry. Email: rymcmurtry1@gmail.com


Sommaire


Dans un effort pour lutter contre le changement climatique, les gouvernements ont adopté des politiques visant à réduire les émissions de GES. Énergies alternatives, y compris, l'énergie éolienne a été proposé par certains comme l'approche privilégiée. Rares sont ceux qui débattent de la nécessité de réduire la pollution de l'air, mais les conséquences de la poursuite de cette réduction sont importantes non seulement sur l’efficacité, mais aussi sur la protection de la santé. Le sujet des effets néfastes sur la santé à proximité des éoliennes industrielles (AHE / IWT) (Adverse Health Effects /Industrial Wind Turbines, ou syndrome éolien, ndt) a prêté à controverse et peut confronter des médecins à des problèmes en ce qui concerne la prise en compte de l'exposition aux éoliennes. Les médecins ruraux en particulier, doivent être attentifs à la possibilité de personnes venant consulter avec des symptômes variés et parfois confus. Une version antérieure des critères diagnostics du syndrome éolien a été publié en Août 2011 Une définition de cas révisée et un modèle pour une étude visant à établir un diagnostic confirmé est proposé.

Méthode



Une définition de cas révisée a été développée à travers une variété de méthodes, y compris un examen des enquêtes d'auto-déclaration publiées dans la littérature évaluée par les pairs et d'autres sources; entretiens et de la correspondance avec les voisins décrivant les effets sur la santé; témoignages publiés sur Internet, témoignages sous serment au cours des procédures judiciaires de voisins ayant déclaré effets sur la santé; dialogue personnel avec les médecins; et différents rapports d’étude ou de recherche. Nous effectué des recherches dans les données bibliographiques médicales (PubMed) et les citations et statistiques (Google Scholar) pour des articles publiés depuis 2000 comprenant les termes « éoliennes santé » « enquête éolienne », « symptômes d'éoliennes »,« éoliennes témoignages »et « bruit éolien ». Une recherche sur PubMed avec le terme de recherche « définition de cas» a donné un fond documentaire supplémentaire pour les définitions des cas pour les défis de ce nouveau diagnostic


Introduction



Dans un effort pour lutter contre le changement climatique, les gouvernements cherchent à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Des énergies alternatives et / ou renouvelables, notamment l'énergie éolienne, a été proposé par certains. 1 , 2 . En 2008, l'Organisation mondiale de la santé (OMS), stipule que les gouvernements doivent « s'assurer que les réponses politiques économiques et sociales au changement climatique et autres dégradations environnementales prennent en compte l'égalité devant la santé » tout en « s’opposant aux politiques et processus d'exclusion qui conduisent à la pauvreté rurale, à la spoliation des terres, et au déplacement de personnes de leurs maisons ».
Ces avertissements ont il été entendus? L’évidence de faits opposés indique cela peut ne pas être le cas. 46
Pour cette raison, les médecins ruraux en particulier, doivent être vigilants sur la possibilité de personnes se présentant chez eux évoquant des symptômes complexes pouvant être déroutants au début. (voir «section de troisième ordre »). 7 Afin que les rapports deviennent systématiques, une définition de cas uniforme est recommandée.

Lignes directrices pour la mise en œuvre de critères de diagnostic



Le professionnel de la santé en appliquant les critères doit être autorisé à prendre des antécédents médicaux ou de santé et de faire un diagnostic. Les médecins devraient considérer que les enfants sont également touchés, mais de façon suffisamment différents des adultes. Cela nécessitera une discussion séparée.
Les plaintes ou symptômes les plus fréquents sont des troubles du sommeil ou des difficultés à s’endormir et / ou de la difficulté avec la perturbation du sommeil et de l’irritation augmentant le niveau de stress et / ou de détresse psychologique. Une autre plainte fréquente concerne les symptômes de l'oreille interne.
La diversité des symptômes évoqués doit être comprise dans le contexte de personnes qui utilisent des termes différents pour décrire des effets sanitaires similaires. 8

Catégories de diagnostics



1 Possible : un diagnostic potentiel est envisagé parmi d’autres


2 Probable : l’origine des symptômes est plus probablement qu’improbablement attribuée aux effets nocifs sur la santé de la proximité d’éoliennes industrielles (syndrome éolien)


3 Présumé : pas d’autre explication que le syndrome éolien ne peur être évoquée d’après les antécédents l’examen et les questions appropriées


4 Confirmé : d’autres diagnostics sont très improbables, à savoir moins d’une chance sur 20.

DIAGNOSTIC PROBABLE 7


Critères de premier ordre (les quatre suivants doivent être présents)



a) Domicile à moins de 10 km d’éoliennes 9
b) Altération de l’état de santé après l’exposition initiale aux éoliennes en fonctionnement ou leur mise en service. Il peut y avoir une période de latence pouvant atteindre six mois
c) Amélioration des symptômes lors d’un éloignement de plus de 10 km des éoliennes.
d) Réapparition des symptômes au retour à proximité des éoliennes.

Critères de second ordre (au moins trois des éléments suivants surviennent ou s’aggravent après l’exposition aux éoliennes.



a)Dégradation de la qualité de vie
b)Permanence de troubles du sommeil, difficultés d’endormissement et/ou réveils nocturnes
c)  Irritabilité augmentant le niveau de stress et/ ou détresse psychologique accrue.
d) Envie de quitter le domicile de façon temporaire ou permanente pour retrouver le sommeil et le repos.

Critères de troisième ordre



Trois ou plus, des symptômes suivants surviennent fréquemment ou s’aggravent après l’exposition au fonctionnement des éoliennes. Si les symptômes décrits dans les critères de second ordre (b et c) sont présents, aucun autre symptôme ou plainte n’est nécessaire pour le diagnostic probable.
Documenté par l’expérience des auteurs, 10 la liste ci-dessous indique les symptômes les plus courants.

Neurologique



a) Acouphènes
b) Vertiges
c) Troubles de l’équilibre
d) Maux d’oreilles
e) Nausées
f) Migraines

Cognitif



a) Difficultés de concentration
b) Troubles ou difficultés de mémoire

Cardiovasculaire



a) Hypertension
b) Palpitations
c) Augmentation du cœur (cardiomégalie)

Psychologique



a) Troubles de l’humeur (dépression anxiété)
b) Sentiment de frustration
c) Sentiment de détresse
d) Angoisse

Troubles de régulation



a) Difficulté de contrôle du diabète
b) Apparition de désordres thyroïdiens ou difficulté à contrôler hypo-hyper thiroïdisme

État général



a) Fatigue
b) Somnolence 7

Diagnostic présumé


Si à la suite de la prise en compte de l’ensemble des antécédents, de l’examen physique et des investigations ne met pas en évidence d’autre explication, et que les critères de diagnostic probable ont été rencontrés, n Enquêtes physiques et complété aucune explication alternative estapparent, et les critères de diagnostic probable ont été respectées, alors un diagnostic présuméde syndrome éolien est pertinent, jusqu'à preuve du contraire.

Proposition de diagnostic confirmé


La confirmation du diagnostic de syndrome éolien pourrait être réalisée avec la méthode suivante :


-L’enregistrement simultané des paramètres physiologiques par une étude du sommeil ainsi que de l’exposition au bruit, qui devrait idéalement être menée aussi bien sur un sujet affecté que sur un qui ne le soit pas, avec l’enregistrement simultané de l’énergie sonore à l’intérieur et à l’extérieur de la maison de toutes les fréquences présentes, comprenant les basses fréquences et infrasons et les niveaux de pression sonore (SPL).


-La suppression de l’impact visuel sur les sujets, par l’ l’étude est menée pendant leur sommeil.


-L’enregistrement des perturbations du sommeil par matériel électo-physiologique 11 et biomarqueurs 12


L'équipement de surveillance physiologique complexe nécessaire pour une étude du sommeil n’est
pas facilement mobilisé. Une alternative serait l’étude des perturbations du sommeil menée dans un établissement clinique approprié avec une source d’énergie acoustique reflétant fidèlement l’exposition de la personne aux éoliennes.
Des études épidémiologiques seraient utiles pour établir l’impact et la prévalence du syndrome éolien et sont demandées depuis 2006 13. Schomer 14 considère que des études en double-aveugle pourraient être menées si les professionnels de la filière coopéraient en permettant des mesures avec et sans le fonctionnement des éoliennes lors des tests physiologiques.

Discussion :


Une version antérieure de la description de cas a été publiée en aout 2011 7 et a été citée dans d’autres publications 15
La recherche et d’autres références ont fait progresser la reconnaissance que les symptôme peuvent être prédictibles 16 ou non 6,13,1721.

Les descriptions de cas sont souvent développées pour aider à l’émergence d’un diagnostic dans les cas complexes. Dans certains cas l’établissement des critères de diagnostic est susceptible d’être discuté 22,23 et d’évoluer 24
Il y a une grande quantité de descriptions de cas de troubles du sommeil à proximité d’éoliennes 6,10,18. L’OMS indique qu’un sommeil ininterrompu est indispensable pour une bonne santé physique et mentale 25.
Les enregistrements employés dans les études sur des personnes soumises aux éoliennes proposent la preuve de modifications mesurables 26. La qualité du sommeil qui est un pré-requis de la santé peut être mesurée objectivement


Les descriptions internationales des symptômes sont concordants et il est nécessaire qu’une approche systématique du diagnostique du syndrôme éolien soit adoptée. Les impacts peuvent être significatifs dans de nombreux cas où les personnes abandonnent leurs maisons de façon temporaire ou permanente 4,5,17,21. Depuis que Gohke et al. ont affirmé 28 « L’énergie éolienne provoquera indiscutablement du bruit, qui augmentera le stress, qui entraîne l’augmentation du risque cardiovasculaire, des désordres physiologiques et le cancer », l’abandon du domicile est un choix raisonnable.
Le sujet a été entouré d’une surenchère d’affirmations et de controverses 5,2932 et a confronté les professionnels de santé à une difficulté de gestion du problème. Malgré le besoin d’une démonstration définitive du mécanisme demeure, avec le développement de l’énergie éolienne, les médecins peuvent s’attendre à voir grandir le nombre de patients ruraux présenter des affections 17

Conclusions


-Une mise à jour de critères pour le diagnostic du syndrome éolien a été présentée


–Une modification a été faite dans les critères de troisième ordre qui sont généralement présents mais non indispensables pour établir le diagnostic


-Si le critères de diagnostic probables sont satisfaits et que les investigations ne révèlent pas d’alternative d’explication logique des symptômes, un diagnostic de syndrome éolien présumé doit être fait.


- Un cadre d’établissement de diagnostic confirmé a été proposé.


Déclarations
Pas de conflit d’intérêt
Pas de financement
Approbation éthique non applicable
Garant RYMContributeurs : Les deux auteurs ont contribué également à la recherche, l’écriture, l’édition et la révision de ce manuscrit.



Remerciements :


Les auteurs remercient ceux qui ont partagé leurs expériences et ceux qui ont révisé cette étude, pour leurs commentaires lors du processus de validation par les pairs.
Carmen M.E.Krogh est membre du conseil d’administration de la société « Wind Vigilance », une fédération internationale de médecins, acousticiens et autres professionnels de la santé.
L’objet de cette société est la sécurisation du développement éolien, basé sur la recherche sanitaire, l’éducation à travers la diffusion de faits et de références sur le risque d’effets nocifs pour la santé de l’exposition humaine aux éoliennes industrielles, travailler de façon constructive avec les parties intéressées pour s’assurer que les règles appliquées aux éoliennes protégeront la santé et la sécurité des populations et de réaliser le suivi de la prise en compte des risques pour la santé des éoliennes industrielles.

Origine : Ne fait pas l’objet d’une commande, peer reviewed (révisé par la communauté scientifique) par Christopher Hanning.
Traduction JPR.


REFERENCES
References
1. Green Energy and Economy Act. Green Energy and
Green Economy Act, S.O. 2009, c. 12 - Bill 150, Government
of Ontario 2009.
2. CPH 2025. Climate Plan: A Holistic Plan. Copenhagen:
Denmark. See http://subsite.kk.dk/sitecore/content/
Subsites/CityOfCopenhagen/SubsiteFrontpage/Business/
Growth_and_partnerships/_/media/F5A7EC91E7AC4
B0891F37331642555C4.ashx (last checked 17 March
2014).
3. CSDH. Closing the Gap in a Generation: Health Equity
Through Action on the Social Determinants of Health.
Final Report of the Commission on Social Determinants
of Health. Geneva: World Health Organization, 2008: 4.
See http://www.who.int/social_determinants/thecommission/
finalreport/en/ (last checked 17 March 2014).
4. Krogh CME. Industrial wind turbine development
and loss of social justice? Bull Sci Technol Soc 2011;
31: 321.
5. Phillips CV. Properly interpreting the epidemiologic
evidence about the health effects of industrial wind
turbines on nearby residents. Bull Sci Technol Soc
2011; 31: 303.
6. Shepherd D, McBride D, Welch D, Dirks KN and Hill
EM. Evaluating the impact of wind turbine noise on
health related quality of life. Noise Health 2011; 13:
333–339.
7. McMurtry RY. Toward a case definition of adverse
health effects in the environs of industrial wind turbines:
facilitating a clinical diagnosis. Bull of Sci Technol & Soc
2011; 31: 316.
8. Council for International Organizations of Medical
Sciences (CIOMS). Reporting Adverse Drug Reactions,
Definitions of Terms and Criteria for Their Use.
Editorial Group: Bankowski Z, Bruppacher R,
Crusius I, et al. ISBN 92 9036 071 2. See http://
cioms.ch/publications/reporting_adverse_drug.pdf (last
checked 17 March 2014).
9. Authors’ note: The premise of considering effects up to
10 km is the result of adverse event reports up to 10 km
and Health Canada’s announcement of February 10,
2013 that regarding the Wind Turbine Noise and
Health Study, noise measurements at residences will be
made at distances up to 10 km from the wind turbines.
See http://www.hc-sc.gc.ca/ewh-semt/consult/_2013/
wind_turbine-eoliennes/research_recherche-eng.php
(last checked 17 March 2014).
10. Krogh CME, Gillis L, Kouwen N and Aramini J.
WindVOiCe, a self-reporting survey: adverse health
effects, industrial wind turbines, and the need for vigilance
monitoring. Bull Sci Technol Soc 2011; 31: 334.
11. World Health Organization. Burden of Disease From
Environmental Noise: Executive Summary. Geneva:
World Health Organization, 2011: xv.
12. Mo¨ ller-Levet CS, Archer SN, Bucca G, Laing EE, Slak
A, Kabiljo R, et al. Effects of insufficient sleep on circadian
rhythmicity and expression amplitude of the
human blood transcriptome. Proc Natl Acad Sci
2013; 110: E1132–E1141.
13. Chouard CH, Auquier L, Bounhoure J-P, et al.
Acade´mie nationale de me´decine. Leretentissement du
fonctionnement des e´oliennes sur la sante´ de l’homme.
Rapport et recommandations d’un Groupe de Travail
March 14, 2006. See http://www.academie-medecine.fr/
publication100035507/ (last checked 17 March 2014).
14. Schomer PD. Comments on recently published article
‘‘concerns about infrasound from wind turbines’’.
Acoust Today 2013; 9: 4.
15. Google Scholar Citations, McMurtry RY, case definition
adverse health effects, wind turbines. See https://
www.google.ca/search?q¼mcmurtryþcollege&oq¼
mcmurtry%2Cþ&aqs¼chrome.5.69i57j0l5.10051j0j8&
sourceid¼chrome&espv¼210&es_sm¼93&ie¼UTF-8#
q¼mcmurtry%2Cþcaseþdefinitionþadverseþhealthþ
effects%2Cþwindþturbines (last checked 17 March
2014).
16. Howe B. Low Frequency Noise and Infrasound
Associated With Wind Turbine Generator Systems: A
Literature Review. Ontario Ministry of the
Environment RFP No. OSS-078696. Mississauga, ON:
Howe Gastmeier Chapnik Limited, 2010.
17. Jeffery RD, Krogh C and Horner B. Industrial wind
turbines and adverse health effects. Can J Rural Med
2014; 19: 21–26.
18. Nissenbaum MA, Aramini JJ and Hanning CD. Effects
of industrial wind turbine noise on sleep and health.
Noise Health 2012; 14: 237–243.
19. Pierpont N. Wind Turbine Syndrome: A Report on a
Natural Experiment. K-Selected Books: Santa Fe
(NM): K Selected Books, 2009.
20. Harry A. Wind Turbines, Noise and Health, 2007. See
http://docs.wind-watch.org/wtnoise_health_2007_a_
harry.pdf (last checked 17 March 2014).
21. Hansard. Legislative assembly, first session, 39th parliament
premie`re session, official report. Standing
Committee on Green Energy and Green Economy
Act. 2009: G516, G-547. See http://www.ontla.on.ca/
web/committee-proceedings/committee_transcripts_
details.do?locale¼en&Date¼2009-04-15&ParlCo
mmID¼8856&BillID¼2145&Business¼&DocumentID
¼23801#P68_2644 (2009, last checked 24 September
2014).
22. Holmes GP, Kaplan JE, Gantz NM, Komaroff A,
Schonberger LB, Straus SE, et al. Chronic fatigue
4 Journal of the Royal Society of Medicine Open 5(10)
syndrome: a working case definition. Ann Int Med
1988; 108: 387–389.
23. Centers for Disease Control and Prevention. Diagnosis,
Diagnostic Challenges: Austism Spectrum Disorders.
See http://www.cdc.gov/ncbddd/autism/screening.html
http://mc.manuscriptcentral.com/jro (last checked 28
January 2014).
24. Reeves WC, Lloyd A, Vernon SD, Klimas N, Jason
LA, Bleijenberg G, et al. Identification of ambiguities
in the 1994 chronic Fatigue syndrome research case
definition and recommendations for resolution, and
the International Chronic Fatigue Syndrome Study
Group. BMC Health Serv Res 2003; 3: 25.
25. World Health Organization. Executive Summary, 3.
Adverse health effects of noise. In: Berglund B,
Lindvall T and Schwela DH (eds) Guidelines for
Community Noise. Geneva: World Health
Organization, 1999: ix.
26. Michaud D, Feder K, Bower T, et al. Health Canada
Impacts and Exposure to Sound From Wind Turbines:
Updated Research Design and Sound Exposure
Assessment, 2013. See http://www.hc-sc.gc.ca/ewhsemt/
consult/_2013/wind_turbine-eoliennes/research_
recherche-eng.php (last checked 23 July 2014).
27. Hanning C and Evans A. Wind turbine noise. BMJ
2012; 344: e1527.
28. Gohlke JM, Hrynkow SH and Portier CJ. Perspectives
editorial health, economy, and environment: sustainable
energy choices for a nation. The National
Institutes of Health (NIH). Environ Health Perspect
2008; 116: A236–A237.
29. Enbom H and Enbom IM. Infrasound from wind turbines:
an overlooked health hazard. La¨kartidningen
2013; 110: 1388–1389.
30. Salt AN and Lichtenhan JT. How does wind turbine
noise affect people? Acoust Today 2014; 10: 20–28.
31. Jeffery RD, Krogh C and Horner B. Adverse health
effects of industrial wind turbines. Can Fam Phys
2013; 59: 921–925.
32. Canadian Wind Energy Association. Addressing
Concerns with Wind Turbines and Human Health,
2009. See http://windfacts.ca/your-health (last checked
17 March 2014).
McMurtry and Krogh 5

Publié par Le Mont Champot 




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire