samedi 8 novembre 2014

Éolienne de pignon ou éolienne à pognon ?



Comme leurs grandes sœurs, les éoliennes particulières «sont des installations dangereuses et totalement improductives» 

03 AVRIL 2013 | PAR GREENKRAFT EXPERTISE



On peut s'étonner que, dans une période de vaches maigres, les pouvoirs publics dispensent des crédits d'impôts pour des installations dangereuses et totalement improductives .

En effet, depuis l'étouffement progressif de la poule aux œufs d'or du marché du photovoltaïque, les aigrefins des énergies renouvelables se sont rabattus sur un produit facile à vendre, facile à poser, laissant de fortes marges, mais sans aucun intérêt pour l'acheteur et la collectivité.

Les éoliennes de pignon ( fixées sur un mât court au pignon d'une habitation) souffrent de plusieurs inconvénients:

- trop basses, elles ne récupèrent que peu de vent efficace.
- elles subissent généralement des vents turbulents, qui donnent très peu d'énergie et fatiguent énormément les fixations.
- elles dispersent l'essentiel de l'énergie produite dans le réseau EDF, sans aucun dédommagement pour le "producteur".



Ainsi, on peut raisonnablement estimer que la production annuelle d'une telle éolienne se situe entre 75 et 100 €.
Le prix de marché de ces appareils vendus par des "spécialistes" des énergies renouvelables auto proclamés se situe aux environs de 8000 à 9000 €.

Le crédit d'impôts se monte à environ 2000 €.


Moralité: Avec un coût réel de 6000 € ( 8000 € - 2000 €), le temps de retour de la dépense est supérieur à ......60 ans.....

Cette girouette dangereuse et inefficace qui flatte la fibre écologique de son propriétaire tiendra t elle aussi longtemps ?




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire