jeudi 6 novembre 2014

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l'impact sanitaire des éoliennes sans oser le demander à votre promoteur,

Posted: 06 Nov 2014 02:46 AM PST

La France est en retard, nous dit on, sur le développement éolien.
Son appareil législatif est en pleine mutation pour combler ce retard et brûle les étapes en mettant à mal des dispositions qui avaient vocation à protéger l'environnement.
Sacrifiant paysages et espèces protégées, riverains d'éoliennes y compris.
Développement éolien d'abord!

Le Canada, en revanche, annonce fièrement sa place dans le top 5 mondial de cette très médiatique course après le vent.
Les 8517MW éoliens canadiens installés suggèrent d'ailleurs que la France n'est pas la lanterne rouge qu'on veut nous faire croire, disposant elle même de 8592MW installés, au même moment (fin juin 2014)....

Sauf dans le domaine sanitaire, où l'avance canadienne semble considérable.
Il est de règle de publier les études scientifiques en anglais. Les publications de référence se devant d'être révisées par la communauté scientifique (peer reviewed) pour prétendre être publiées dans les revues médicales.
Et comme les auteurs canadiens ont la bonne idée de traduire eux même ces textes, nous pouvons avoir un aperçu d'une connaissance du problème dont on a peu d'échos chez nous.
Telle que ce résumé de la situation, par exemple........

«Les médecins de famille canadiens peuvent s’attendre à voir un nombre accru de patients ruraux qui se plaignent d’effets indésirables causés par des éoliennes industrielles (EI). Les personnes qui vivent ou travaillent à proximité des EI ont éprouvé des symptômes, y compris une moins bonne qualité de vie, de l’inconfort, du stress, des troubles du sommeil, des maux de tête, de l’anxiété, de la dépression et une dysfonction cognitive. Certaines ont aussi ressenti de la colère, de la détresse ou un sentiment d’injustice. Parmi les causes suggérées, on 
peut mentionner une combinaison de bruits provenant des éoliennes, d’infrasons, d’électricité sale, de courant tellurique et d’effet stroboscopique 1

Les médecins de famille devraient être conscients que les patients qui signalent des effets indésirables des EI peuvent éprouver des symptômes qui sont intenses et envahissants et pourraient se sentir encore plus victimisés si leurs professionnels de la santé ne les comprennent pas.»

Lire la suite de cet article peer reviewed, dans la revue médicale....



Et pour en savoir plus, La Royal Society of Medicine vient précisément, ce 8 octobre, de publier une mise à jour des critères permettant de poser le diagnostic du "syndrome éolien" pour des symptômes décrits "dans un rayon de 10k m d'éoliennes en fonctionnement".

Pour se forger une opinion, il convient, bien sûr, d'entendre d'autres sons de cloches.......à condition qu'ils répondent aux mêmes critères de révision et de publication scientifique.

Mais chacun reste libre de sa foi, dût-il imaginer que c'est le prix que paye notre voisin allemand pour diminuer son recours au charbon.
Certes, pas ces 5 dernières années puisque ce recours au charbon/lignite augmente chaque année depuis 2009, de 253.5TWh en 2009 à 286TWh en 2013

Mais, demain, peut être?


Pas si sûr, si on en croit leurs prévisions 2016 qui indiquent donc 356 TWh potentiels en 2014 et 387 TWh potentiels en 2016. Bien sûr, rien ne dit qu'ils vont les produire, en tous cas, ils s'en donnent les moyens.
Les centrales à charbon, malgré les milliers de morts causé par leur pollution, n'ont certes jamais rayé une ville de la carte.

Mais les mines, si!


EDF nous apprend qu'une centaine de villages allemands sont menacés d'être rayés de la carte en raison du développement des mines de charbon à ciel ouvert.




Il est à craindre que ce développement soit durable...





php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire