mercredi 21 décembre 2016

Haute Marne: Parc Vannier Amance: un "publi-reportage" pro-éolien payé par l'argent des...contribuables

Dans le dernier bulletin d’informations de la Communauté de communes de Vannier Amance, #3, 2016, vous trouverez en page 12, un publi-reportage écrit ayant pour titre: "Quelques chiffres". Il est signé par le président de la Communauté de communes et maire délégué de Charmoy*.

source: capture d'image

Suite à sa lecture, l'association "Les vues imprenables" dénonce un travail inacceptable de pure désinformation**.  Elle rappelle que le Maire est le représentant de l’État pour lequel il fait fonction d’officier d’état civil et d’officier de police judiciaire.
Aussi, elle condamne cette  grossière manœuvre  qui cherche délibérément à masquer la "réalité" éolienne aux habitants.

Monsieur le président conclut son "publi-reportage" en nous précisant que: (...) "avec le conseil communautaire, nous avons fait un choix que nous assumons. " (...)
L'association ne manquera pas de lui rappeler ses propos dans 15 ou 20 ans quand prendra fin ce "cauchemar" pour notre territoire et sa population. Elle espère que ce jour là, Monsieur le président sera dans de bonnes dispositions physiques et intellectuelles pour répondre de ses actes...
L'association précise que (...) "les éoliennes sont installées à la campagne pour deux raisons : d’une part les vieilles techniques à hélices sont bruyantes. D’autre part, il est plus facile d’abuser des petits maires isolés sur les véritables bilans que face à des élus expérimentés qui les refusent tous. Le Sénat a souvent insisté sur ce point en bon connaisseur des collectivités locales. Les pertes en réseaux sont considérables et coûtent cher en km de câbles supplémentaires car éloignés des villes. Un économiste connu qui défend les éoliennes à hélices est aussi administrateur d'une société de câbles, à titre personnel..." (...)
http://www.economiematin.fr/news-petrole-invisible-et-campagne-desertes-mais-argent-vert

ZÉRO ÉOLIENNE et BASTA!

 php

* L'association associe à cette démarche, le Conseil communautaire ayant voté l'implantation du "parc" éolien Vannier Amance. 
** La désinformation est un ensemble de techniques de communication visant à donner une fausse image de la réalité, dans le but de protéger des intérêts privés et/ou d'influencer l'opinion publique.

 

Tout d'abord: qu'est-ce qu'une éolienne?



 C'est aussi: de l'acier, du cuivre pour les câbles des lignes de raccordement, des minerais rares pour les aimants, du béton... Un kilowatt-heure éolien, coûte 10 fois plus d'acier qu'une centrale électrique au gaz, 50 fois plus de cuivre, 90 fois plus d'aluminium, 15 fois plus de béton.

 A présent, désintoxiquons:
Les avantages de l'éolien
(...) "L'énergie éolienne est une énergie renouvelable qui ne nécessite aucun carburant, ne créé pas de gaz à effet de serre, ne produit pas de déchets toxiques ou radioactifs. En luttant contre les changements climatiques, l'énergie éolienne participe à long terme au maintien de la biodiversité des milieux naturels". (...)

FAUX
-En amont:
- L'extraction de Terre rares

 "une éolienne cache dans ses entrailles toute une panoplie d’équipements dont un alternateur à aimants permanents. Ces fameux aimants permanents – extrêmement coûteux au passage – sont généralement en partie composés d’un alliage de terres rares (néodyme-fer-bore dans la majorité des cas",http://www.contrepoints.org/2013/11/05/145159-eoliennes-terres-rares-et-desastre-environnemental-une-verite-qui-derange

-"Caché, hors de la vue, derrière les fumées des complexes industriels de la ville de Baotou, et gardé par des pelotons de gardes de sécurité, le lac de «résidus». Il a tué des hectares de terres agricoles aux alentours, causé des problèmes de santé à des milliers de gens et mis l'un des cours d'eau principaux de la Chine en danger.

Ce vaste chaudron est le dépotoir pour les sept millions de tonnes par an de terres rares extraites après avoir été aspergé d'acide et de produits chimiques et traitées par des fours chauffés au rouge pour en extraire ses composants."
 https://augustinmassin.blogspot.fr/2014/10/derriere-les-moulins-vent-occidentaux.html

Le chantier 
-Les premiers travaux consistent en général à aménager des pistes et plateformes d'accès aux futures éoliennes,
-La construction du socle,
-Le coulage des semelles, qui se fait généralement en une fois, et de nuit. Cette activité nocturne permet de bénéficier de températures plus optimales, mais aussi de pouvoir mieux gérer la rotation des camions toupies sur le site, sans impacter la circulation et risquer d'encombrer les voies d'accès (bruit), 
 -Pour une éolienne standard de puissance nominale 2 MW, voici les ordres de grandeurs concernant les fondations superficielles :
-diamètre d'assiette : de 14 m à 20 m
-hauteur massif : de 2,5 m à 4 m
-volume de béton : de 250 m3 à 400 m3
-quantité de ferraillage : de 30 t à 48 t (hors virole / cage d'ancrage, qui pèse entre 12 t et 16 t)
-formes courantes de l'assiette : circulaire, octogonale, carré
 https://youtu.be/dc6I3ZZZv7E

- La mise en place de milliers de pylônes
 A cause de sa grande variabilité de production, l'éolien n'est pas "consommé" localement et cela demande des milliers de pylônes et de lignes électriques supplémentaires pour permettre de refouler toujours plus loin ses surproductions, en les faisant remonter vers des lignes de plus haute tension.

Pendant:
- L'utilisation de centrales à gaz (France) ou à charbon (Allemagne)
"L’impact principal de l’intermittence est de perturber l’équilibre entre l’offre et la demande. Il en résulte une plus difficile gestion du réseau électrique. Afin de ne pas être perdue (énergie « fatale »), la production des énergies intermittentes est injectée en priorité sur le réseau. Si elle s’interrompt, d’autres unités de production dites de « back up » prennent le relais. Ces dernières doivent pouvoir être activées instantanément pour ne pas menacer l’approvisionnement électrique. https://augustinmassin.blogspot.fr/2016/12/production-electrique-quelles-sont-les.html

- Des problèmes techniques:
Fuite d'huile, perte de pale, incendie, etc.
source: https://liledyeu.wordpress.com

En aval:
Lors du démantèlement, le socle de béton non rentable à la revente, est conservé.

Lutte contre le changement Climatique et les gaz à effet de serre
L'éolien ne participe en rien. Au contraire, l'Allemagne qui possède plus de 26 000 aérogénérateurs couplés principalement à des centrales à charbon (lignite) est le plus gros pollueur en Europe, avec 760 millions de tonnes de CO2 produites en 2013 par la combustion d'énergies fossiles, soit une augmentation de 2% sur un an. (Eurosta), l'institut statistique de l'UE. Et, 1760 MW de nouvelles centrales au lignite, 4555 MW au charbon et 12960 MW au gaz, sont en effet prévues.

Biodiversité    
Déforestation, mutilation des zones agricoles cultivées, zones d’accès et de grutage renforcées, énormes engins de chantier, tranchées de câblage. Perturbation de la faune et impact sur la flore. Déplacement des flux migratoires et de la nidification. Les rapaces fuient les zones de parcs éoliens. Les éoliennes produisent des ondes sonores et sismiques. La sensibilité des animaux à ces ondes, même très faibles, est démontrée. (Rapport de la FED de mars 2007). À cela, il faut ajouter les courants vagabonds issus de ces parcs, propagés dans le sol, ils sont la cause de problèmes en rafales dans les élevages agricoles. http://environnementdurable.net/vdb/fed/FED_Memo_DD_National_v1-2.pdf

Continuons à dénoncer
(...) "Lorsque des grands "parcs" d'éoliennes sont installés sur des terres agricoles, seulement 2% du sol environ est requis pour les éoliennes"
 FAUX
(...) "Alors que la plupart des éoliennes sont installées à la campagne, elles contribuent à encore accentuer la désertification rurale : 1.3 km2 minimum par éolienne, signifie 130 ha, une exploitation agricole qui disparaît par éolienne. L’équivalent de 10 000 exploitations agricoles a déjà été détruit ou gaspillé pour moins de 4% de notre électricité 90 jours par an.
(...)"
 http://www.economiematin.fr/news-petrole-invisible-et-campagne-desertes-mais-argent-vert

Pour le "parc" Vannier Amance de 17 éoliennes, c'est 22.1 km2.

(...) Le vent souffle plus souvent en hiver",
 FAUX
 
carte des vents
source: http://www.meteo10.com
Il y apparaît clairement que notre territoire  n'est pas un secteur venté, et ce en toute saison.  (en bleu).
(...) "Et pourtant un vent de 20km/h ne permet à une éolienne que d'alimenter une centaine de machines à laver à peine 90 jours par an, alors que les promoteurs prétendent qu'elle dessert 400 logements, ce qui arrive 10 jours par an. " Multiplier les éoliennes ne servira à rien puisque leur rendement ne changera pas. 250 000 éoliennes au lieu des 10 000 actuelles ne fourniraient toujours que 20 % de notre énergie avec un tarif multiplié par 4." (...)
 http://www.economiematin.fr/news-petrole-invisible-et-campagne-desertes-mais-argent-vert

Pour novembre 2016, la production éolienne a été de 2 289GWh pour une puissance installée de 11 292 MW dont 535MW supplémentaires raccordés au cours du 1er semestre 2016.
http://www.developpement-durable.gouv.fr/
La production globale s'élevant à 45 539 GWh
http://www.rte-france.com/sites/default/files/apercu_energie_elec_2016_11.pdf


Pour finir
(...)" et son démantèlement garantit la remise en état du site originel"

FAUX
Le démantèlement ne prévoit cependant pas d'enlever le socle en béton de l'éolienne, car celui-ci n'a pas d'intérêt à être recyclé : le coût du transport serait largement supérieur au gain obtenu. Il demeure donc potentiellement une source de forte pollution, surtout dans un sud haut marnais très faillé.
(...)" Un damier de failles s'est développé localement de façon spectaculaire au croisement de deux directions tectoniques, hercyniennes et tertiaires.
Il est le résultat, à cet endroit de réajustements profonds qui ont intéressé le socle cristallin." (...)
 http://wheb.ac-reims.fr/ressourcesdatice/DATICE/lithotheque/siteshautemarne/bussieres/cartegeol.htm



La somme de 50 000 euros est prévue par éolienne pour son démantèlement.(texte 15 du J.O du 27/08/2011). L'article R516-2 précise que cette somme n'est pas obligatoirement consignée, mais peut être, au choix, sous forme de promesse,de l'engagement écrit d'un établissement de crédit, d'une entreprise d'assurance ou d'une société de caution mutuelle.

D’autre part,lorsque la société exploitante est une filiale (souvent une Société par Action Simplifié (SAS)) au sens de l'article L. 233-3 du code de commerce et en cas de défaillance de cette dernière, la responsabilité de la maison mère peut (?...) être recherchée dans les conditions prévues à l'article L. 512-17
(https://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?idArticle=LEGIARTI000022496425&cidTexte=LEGITEXT000006074220&dateTexte=20110822&oldAction=rechCodeArticle)
 
Aujourd'hui, le démantèlement d'une éolienne est facturé aux alentours de 400 000€ TTC.

 
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire