dimanche 18 décembre 2016

La France exporte de l'électricité vers l'Allemagne !

https://sauvonsleclimat.org
Écrit par SLC
Publié le Mardi, 19 Mai 2015

Comprendre les échanges d'électricité franco-allemands
Frédéric Livet - mai 2015

Université Grenoble Alpes, SIMAP, F-38000 Grenoble, France
CNRS, SIMAP, F-38000 Grenoble, France



Résumé
Cette étude s'attache à comprendre les différences de balance électrique entre la France et l'Allemagne suivant qu'on regarde les statistiques de RTE (Réseau de Transport de l’Électricité) et celles de l'organisme européen ENSTO-E (association des gestionnaires de réseaux de transport électrique interconnectés de l’Europe continentale (ouest et centre) qui mesure les échanges comptables d'électricité entre pays.

Il ressort en particulier que l'électricité qui "entre" en France venant d'Allemagne est une électricité "en transit" vers d'autres pays alors que la France exporte vers l'Allemagne, en toutes saisons, pour un total annuel autour de 10 TWh. Or les entrées d'électricité allemandes en France sont un des arguments utilisés par les adversaires de la substitution des sources d'énergie émettrices de CO2 par l'électricité pour augmenter artificiellement le bas contenu carbone de l'électricité française, en particulier en mettant en cause le chauffage électrique. On rappelle que seulement 8% la production électrique française en 2014 provient de combustibles fossiles (gaz+charbon), ce qui correspond à un contenu carbone de l'électricité voisin de 50 kgCO2/MWh, , un des plus bas d'Europe.

[L'auteur de cette étude a réalisé tardivement qu'une étude assez semblable se trouvait déjà sur le site de la SFEN (Société Française de l’Énergie Nucléaire) et il invite les lecteurs à y trouver un point de vue un peu différent.
http://sauvonsleclimat.org/images/articles/pdf_files/etudes/Livet_Allemagne.pdf



http://www.sfen.org/sites/default/files/public/atoms/files/etude_des_exportations_-
                _importations_d'électricite_entre_la_france_et_l'allemagne_0.pdf

php

  

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire