mardi 20 décembre 2016

Les centrales à gaz plébiscitées pour compenser l’arrêt de réacteurs

https://reporterre.net
20 décembre 2016
Source : Romandie


Commentaire: Quid de la production électrique des 7 000 éoliennes et des panneaux photovoltaïques, piliers de la lutte contre les émissions de gaz à effet de serre, dans le cadre de la loi dit "loi de la transition énergétique pour la croissance verte"?
Ce qui est "drôle", c'est qu'en Allemagne, ils ont plus de 26 000 aérogénérateurs qui voient leur intermittence compensée par... des centrales à charbon ou lignite.
Putain! la pollution et les gaz à effet de serre ont encore de beaux jours devant eux...
Vive la circulation routière alternée! 😅
php




La faible disponibilité des réacteurs nucléaires en France a engendré en novembre une forte hausse de la production d’électricité des centrales thermiques à combustible fossile, surtout celles à gaz, qui a atteint un niveau record en près de cinq ans, selon RTE (Réseau de transport d’électricité).

Le déficit de production nucléaire est compensé par la hausse de la production thermique à combustible fossile qui atteint, avec 6,7 TWh (térawattheures), son plus haut niveau depuis février 2012, a indiqué le gestionnaire du réseau électrique à haute tension dans son aperçu mensuel sur l’énergie électrique.

C’est surtout le gaz (76 %) qui a été davantage sollicité, surtout dans les régions Grand-Est, Hauts-de-France et Provence-Alpes-Côte d’Azur : avec 5,1 TWh, il atteint son niveau de production le plus élevé depuis 2008. La production nucléaire est elle en repli de 13% par rapport à novembre 2015, à 31,1 TWh.

Combinée à une recrudescence des importations, cette production thermique a permis de faire face à une hausse de 8 % sur un an de la consommation électrique en novembre, à 44,3 TWh, du fait de la fraîcheur des températures.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire