dimanche 28 janvier 2018

Aveyron : les opposants aux éoliennes et au transformateur géant de Saint-Victor encore et... toujours / 9


Décidément, les promoteurs ont une imagination débordante lorsqu'il s'agit de tenter de bloquer toute opposition !

Vendredi 26 dans la soirée, plusieurs personnes ont reçu la visite d'un huissier de justice, afin de leur signifier leur comparution immédiate ce lundi 29 janvier pour leur interdire tout accès au site de Crassous sous peine d'astreinte. C'est à la demande de Théolia (promoteurs du parc éolien), que la justice a été saisie pour un référé heure à heure, une procédure en accéléré que s'est empressé d'accepter la "justice". Théolia demande ainsi à cette "justice" d'interdire à nos camarades un espace comprenant routes et chemins de randonnée autour de Crassous pendant une durée de 14 mois, sous peine d'une amende de 2000 € par
heure de présence.

Cette tentative, diligentée par des entreprises et des intérêts privées pour restreindre les libertés des uns et des autres est une atteinte grave aux droits fondamentaux, qui pourrait servir de jurisprudence aux aménageurs de toute sorte. C'est pourquoi nous serons nombreux le jour de leur procès, procès qui se déroulera sans qu'aucun avocat de la
défense n'est eu accès au dossier complet avant l'audience.

Nous vous donnons donc rendez vous ce lundi 29 janvier à Rodez devant le tribunal dès 10 H 30 pour soutenir les luttes et s'opposer à ces dérives judiciaires. Apportez vos casseroles et autres ustensiles bruyants pour que notre colère franchisse l'enceinte du tribunal.
Après une opération policière démesurée jeudi pour une simple présomption de délit, voilà la justice qui se précipite au chevet d'entreprises privées, et tente de museler toute opposition aux éoliennes industrielles.

Face à ces intimidations, soyons de plus en plus nombreux à défendre nos territoires et nos vies !
Restez mobilisés car dans les documents reçus par huissier, il est précisé que Théolia entend pouvoir reprendre ses travaux des le 1er février. Des rendez-vous ultérieurs seront annoncés dans les prochains mails.

Pas res nos arresta!


php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire