lundi 24 octobre 2016

« Infrasons » éoliens, ISBF , où en sommes-nous donc dans toutes ces controverses

24/10/2016


Psychologique, Épidermique, Nuisance, Maladie, Paranoïa, etc… rien de tout cela et tout cela à la fois au sein d’une échelle logarithmique de mesure de bruit qui nous emmène du niveau d’une conversation aux environs de 60 dBA à 90 (dBA) pour votre tondeuse à gazon (le constructeur l’y indique) ; il y a bien sûr la fréquence exprimée en Hertz (Hz), du son pur aux sons plus complexes qu’il s’agisse de l’ajout d’harmonique ou de sons aléatoires ; notre spectre audible s’étend typique de 20Hz à 20kHz, la voie humaine allant elle plutôt de 250 Hz à 20 kHz.
 
Ainsi pas de problème à priori puisque les infrasons de 0,1 à 20Hz ne sont pas dans le spectre audible.  Et puis l’on a découvert la grande différence entre entendre et ressentir. De par le monde des  témoignages troublants. Pourquoi donc ces éoliennes font-elles du bruit ? D’abord toute la mécanique, génératrice, engrenages réducteurs, roulements, orientation de la nacelle, frein inclinaison des pales ; Il y a ensuite le bruit aérodynamique, c’est la traînée de la pale qui siffle, l’amélioration du bord de fuite, le passage de la pale derrière le mât et la dépression engendrée ; il y a aussi ces bruits continus qu’ils soient mécaniques ou aérodynamiques, les bruits transitoires liés au décrochage et bien sûr les bruits accidentels (réorientation ou autre). C’est donc un bruit complexe qui dépend de nombreux paramètres. La vitesse de rotation est imposée car le réseau électrique est à 50 Hz. La vitesse en bout d’une pale de 50 mètres atteint alors environ 300 km/h  et l’éolienne tourne au gré du vent, des décrochages naturels, des actions de freinage, ou de chargement électrique, de la régulation de calage par l’angle d’attaque variable ; mais à cela il faut bien ajouter la nécessaire désynchronisation aléatoire si malencontreusement plusieurs éoliennes génèrent simultanément un bruit impulsif rythmé ; bien sûr, il y a aussi l’arrêt en absence vent ou en cas de vent trop fort. Ce n’est pas tout, il y a aussi ces effets de Vortex dont vous trouverez de magnifiques images sur la toile. Et puis sont apparus progressivement ces gênes psychologiques, cet inconfort, ces troubles du sommeil, ces malaise, ces douleurs, ces « maladies chroniques ». L’académie de médecine recommande un éloignement de 1500 m, la Bavière une distance indexée à dix fois la hauteur des éoliennes, 2000 mètres à 3200 mètres dans la référence 7, et la France… 500 mètres, bravo les lobbies, ceci, stupidement dans le sillage peu glorieux du tandem de… passage « Baupin-Brottes » promoteurs des des éoliennes pour les autres, ce, à 500 m d’éloignement des habitations, ce contre l’avis bien réfléchi du Sénat tellement mieux informé du terroir préconisait bien qu’insuffisant mais un minimum de 1000 mètres. Mal à la tête, envie de vomir, nausées, impossible de fermer l’œil, stress anormal, impossibilité de se concentrer, souhait d’être ailleurs, ceux qui ont le mal de mer connaissent bien. La nouvelle Zélande, les riverains et les scientifiques témoignent et expliquent tout cela très posément (Pandora Pinwheels). De même les animaux qu’ils s’agissent d’oies, de porcs, de visons, de poulains ont très clairement été victimes de stress graves à proximité des éoliennes (voir les taux de cortisol observés, c’est l’hormone marqueur du stress ), voir ce raccourci qui présente volontairement des redondances pour pouvoir être lu indépendamment de celui-ci. Les infrasons pourtant inaudibles agissent au niveau des cellules ciliées de l’oreille et notamment la 3ème spire de la cochlée selon Alec N.Salt. Étrangement, notre pays est pionnier dans divers troubles et maux de l’oreille interne, incluant le traitement du mal des transports, et de la rééducation vestibulaire de l’oreille interne  (Beaujon,  la Pitié Salpétrière, etc…); quelle déception pour notre couple d’adhérents écrivant de bonne foi il y a plus d’un an au ministère de la santé sur ce point des infrasons pour obtenir en réponse, un courrier bâclé évoquant hélas les radio-fréquences…Enfin tout récemment l’ANSS auditionnait sur le dossier infrasons, il n’est que temps, mais que faisiez-vous donc pendant tout ce temps ? Retenons donc au moins une chose : En présence d’infrasons basse fréquence (ISBF), l’oreille interne reçoit des impulsions plus fortes qu’avec un bruit audible ; un bruit audible, généralement superposé aux ISBF,  masque la réponse propre aux ISBF. De plus les ISBF créent une modulation du bruit audible, les vibrations secouent le liquide endolymphatique et génèrent un dérangement sacculaire typique du trouble de l’équilibre et des nausées ; les cellules ciliées externes sensibles aux ISBF sont en partie, 5% environ,  connectées au nerf auditif. On peut donc ne pas entendre les infrasons proprement dit et parfaitement les ressentir et bien sûr en souffrir gravement. Ceci n’est rien d’autre qu’un mécanisme naturel de protection intégré qui permet à divers êtres vivants de ressentir  et anticiper les tsunamis, les éruptions, les tremblements de terre, les orages et de s’en prémunir par….la fuite ou le repli. 30 ans plus tard, « le miracle et mensonge d’Etat » de Tchernobyl ne s’arrêtera pas à la frontière : car, c’est de la physique, les infrasons ne décroissent que de 3dB pour un doublement de la distance, et pourtant les sons audibles eux décroissent  de 6dB dans les mêmes conditions. Par sa nature vibratoire, l’infrason à l’intérieur de la maison y est plus fort qu’au dehors. Au moment des comptes, aucune excuse ne sera acceptée par les citoyens et victimes car il y a longtemps déjà, dès décembre 2004, Marjolaine Villey-Migraine, Docteur ès Sciences à l’Université Paris II Panthéon Assas, tirait la sonnette d’alarme sur une forme de duplicité inexcusable de l’ADEME ignorant, phénomène typiquement français des institutions, ignorant donc délibérément l’ existence, la portée accrue comparée à l’audible, et la dangerosité des infra-sons. Coté UFC Rambouillet et sa région, souhaitons que la raison, et la science triomphent sur l’affairisme stupide et que les nouvelles normes trop tardives de l’AFNOR et à venir ne viennent pas politiquement, et simplement…en 2018 cautionner discrètement cette honteuse stupidité et ce danger des 500 mètres d’éloignement des habitations ; quant aux élus de ces villages qui trépignent pour leur budget potentiellement accru (ou compensé) par les futurs champs éoliens mais retardé par des actions judiciaires actuelles ou à venir, nous ne saurions que leur recommander de songer avant tout à la santé des Administrés dont la vivacité d’esprit et la mémoire est brillante, n’en doutons pas; et si nos Grecs anciens diraient qu’ Éole sonne un peu comme Pactole, songeons dont plutôt à Hygie, déesse de la santé et comme son nom l’indique de l’hygiène.

L’exception, essentiellement française désormais, des éoliennes à 500 mètres des habitations n’est pas acceptable !
PS : lorsque nous écrivions ces lignes à votre demande, nous notions que c’est le 10ème schéma Régional Éolien que a été annulé par le Tribunal Administratif, voir communiqué de Presse qui nous est parvenu et qui dans sa rédaction sans concession n’engage que ses auteurs et confrères, visiblement très bien documentés et déterminés :
Par arrêt du 3 mai 2016, la cour administrative d’appel  de Lyon a annulé le Schéma  Régional  Climat Air Énergie (SRCAE)   et son annexe le Schéma Régional Éolien (SRE) pour l’Auvergne. Cette annulation fait suite à neuf  autres en Aquitaine, Île de France, Basse-Normandie, Rhône Alpes, Bretagne, Limousin, Paca, Lorraine, Pays de Loire et Midi-Pyrénées partiellement. L’État à  chaque fois a été  condamné.       

Ces sanctions sont toutes prononcées pour défaut d’évaluation environnementale préalable en violation du droit européen. Ce défaut d’évaluation environnementale  explique que la quasi-totalité du territoire français était  par ces schémas déclarée éligible à l’éolien, en dépit du refus de communes et de la fragilité des territoires ruraux, de leur économie touristique.            

Ces jugements interviennent après que, déjà, le 7 mai 2014, le Conseil Constitutionnel ait déclaré inconstitutionnelle pour violation du principe de participation du public  la disposition à ce titre  de la loi dite Grenelle II concernant ces schémas SRCAE/SRE.     

Ces annulations par la justice de notre pays,  révèlent au grand jour la politique de déréglementation  désastreuse en faveur de l’industrie éolienne depuis les années 2000 des gouvernements successifs ; ceux-ci, sur instigation de parlementaires ayant fait allégeance depuis 15 ans aux lobbyistes éoliens, tels  le député Denis Baupin et  l’ancien député François Brottes , se sont exonérés  des  intérêts environnementaux légalement protégés : le cadre de vie et la santé des riverains, la sécurité, les paysages, les monuments historiques, la faune et la flore et plus généralement la biodiversité.

Au mépris  complet du principe  de concertation pourtant proclamé par Mme la Ministre de l’écologie Ségolène  Royal, ils agissent ainsi, à l’insu des administrés, et,  en  faveur d’une industrie sous perfusion publique, ce qui engendre un coût exorbitant pour les consommateurs et les contribuables.


 
Raccourcis/références/ lectures utiles parmi tant d’autres
Dans vos recherches additionnelles, et pour nos nombreux adhérents dans le doute, nous suggérons hélas de donner une certaine préférence objective systématique aux sites et références étrangers notamment anglo-saxons, polonais, etc..) :
4 (N. D. Kelley, R. R. Hemphill, M. E. McKenna. “A Methodology for Assessment of Wind Turbine Noise Generation”, 1982, p.113).
5 Pandora's Pinwheels - Les moulinets de Pandore voir impressionnant et long reportage déjà ancien : https://www.youtube.com/watch?v=CWf2emMfYKo

Les infrasons :  autres lectures conseillées  ci-dessous une liste non limitative utilisée par nos courageux confrères récemment auditionnés par les services de l’État sur ce sujet.
1 Mont Champot. Mariana Alves Pereira
2 Communiqué de presse. 31/5/2007. Industrial wind turvbines, infrasound and Vibro-Acoustic Disease (VAD)
3 Le mont Champot. J.P.Riou. Éolien : les dessous de l’enjeu sanitaire
4 Officiel prévention. février 2015. La prévention des risques professionnels des infrasons.
5 Waubra foundation. Stelling,K.Infrasound Low Frequency Noise and Industrial Wind turbines.Multi-municipal wind turbine working group.
6 Neil Kelley. Février 1985.Acoustic noise associated with the MOD-1 Wind Turbine. Its source, impact and control.
7 The relative amount of low-frequency noise is higher for large turbines (2.3–3.6 MW) than forsmall turbines (below 2 MW), and the difference is statistically significant.” Moller, H., Pedersen, C.F.,“Low-frequency noise from large wind turbines”. J. Acoust. Soc. Am. 129 (6), June 2011.
8 Swinbanks, M. “The Audibility of Low Frequency Wind Turbine Noise”. Fourth International Meetingon Wind Turbine Noise, Rome Italy, 12-14 April 2011 Inter.Noise USA, 2012
9. M. Swinbanks.23/4/2015.Direct experience of low-frequency noise and infrasound within a windfarm community.
10 Rick James. 19/11/2014.Infrasound found in homes near wind farm.
11 Bruce Mac Pherson.Falmouth study. Décembre 2011.Infra sound andfrequency noise study.
12 Cooperative measurement survey and analysis of low –frequency and infrasound at the Shirley farm in brown county, Wisconsin
13 Les experts. J.P.Riou.Éoliennes : une étude américaine démontre le mécanisme responsable des effets néfastes des infrasons.
14 Acoustical society of America. 2013. P.D.Schomer. A theory to explain some physiological effects of the infrasonic emissions at some wind farm sites.
15 Hearing. Jerry punch et Richard James.18/11/2014Adverse health effects of industrial wind turbine noise : how the ear and brain process infrasound.
16 Économie matin.J.P. Riou. Santé : les médecins allemands incitent à arrêter totalement l’éolien.
17 Avis de tempête cévenole. Nuisances sonores éoliennes : un dossier qui commence à faire du bruit.
18 Willshire, william1985 NASA « Long range Downwind Propagation of low-frequencysound »
19 « Long-range outdoor sound Propagation over Sea applications to Wind Turbine Noise », Prof. Mats Abom & M.Boue’report-Marcus wallenberg Laboratories.
20 Le vent tourne. 29/1/2015. Éoliennes et santé.
21 Alec Salt and Jeffery Lichtenham. How does wind turbine noise affect people ? 4-22 INRS. Perception des infrasons-HAL
 
 
 
php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire