Haut-Rhin, Fessenheim : des éoliennes à perte de vue...




 Nucléaire, la fermeture de Fessenheim : "Les cons ça ose tout. C’est même à ça qu’on les reconnaît."

Laydgeur

Précisions  

-Le détail des calculs avec les sources est à la fin de l'article,
-J’ai été conservateur ; cela implique que les chiffres seraient plus grands dans la réalité,
-Je n’ai pas non plus pris en compte l’intermittence.

Au milieu de cette image, la centrale nucléaire de Fessenheim. Tout autour, 850 éoliennes. Ça fait beaucoup ? Et pourtant, c’est juste le quart des 3 400 aérogénérateurs qu’il faudrait pour produire autant d’électricité que la centrale elle-même.




Comment arriver à ce nombre? C’est, en fait, une simple règle de trois :

Année 2018 :

-Production de la centrale de Fessenheim : 12 TWh

-Production des 8 000 éoliennes françaises, : 28 TWh

12/28*8 000 = 3 400 éoliennes!






Pour dire autrement : à eux seuls, les deux petits réacteurs de la centrale nucléaire de Fessenheim, mis en service il y a plus de 40 ans, ont produit l’année dernière autant d’électricité que 3 400 éoliennes de puissance nominale unitaire de 2 MW, le modèle le plus utilisé en France.

Pour implanter ces 3 400 éoliennes, dans des conditions optimales de production, il faudrait un cercle d’au moins 24km de diamètre et mettre dedans des éoliennes de 120m de haut espacées les unes des autres d’environ 500m.




La centrale de Fessenheim a donc produit 12 TWh. 12 milliards de kWh. On ne s’en rend pas compte mais une telle quantité d’électricité... C’est gigantesque.


Par comparaison, 12 TWh cela équivaut à

  • l’ensemble de la consommation électrique de la Lituanie, 
  • le tiers de celle du Danemark,  
  • 20% de celle du Portugal ou de la Grèce.
Source : Statistics

Danemark
Il suffirait donc de 3centrales type Fessenheim, soit 6 réacteurs nucléaires, pour décarboner ENTIÈREMENT leur production électrique.
6 réacteurs nucléaires... comme la centrale de Gravelines. Cette dernière a été construite en 10 ans, et a coûté à l’époque 2,3 milliards d’euros, soit 5,9 milliards d’euros de 2010, tout compris.
Source : Les coûts de la filière électronucléaire , p.19.




la centrale de Gravelines 

L’essor de l’éolien au Danemark a commencé à la fin des années 90. 20 ans plus tard, en 2018, leurs émissions de CO2 par habitant dues à l’électricité sont encore le triple de celles de la France, pourtant 12 fois plus peuplée et qui consomme en tout 15 fois plus d’électricité.



Si les Danois avaient choisi le nucléaire plutôt que l’éolien et avaient construit une centrale comme Gravelines, leurs émissions électriques seraient à quasi zéro depuis de nombreuses années, et ils auraient évité plus de 100 millions de tonnes de CO2 depuis.

La centrale de Fessenheim fermera, c’est inéluctable. Pourtant, les riverains vivent-ils pour autant au milieu d’une ZI gigantesque d’éoliennes? Non! Ce qui nous amène à poser la question légitime :
Mais, qu’est-ce qui fournira les 12 TWh d’électricité en replacement de Fessenheim ?
Et bien... malgré tous les beaux discours qu’on entend sur un merveilleux futur vert et renouvelable débarrassé du nucléaire, l’électricité en remplacement de Fessenheim sera produite avec du gaz et du charbon. que cette production vienne des centrales à gaz françaises ou des imports au charbon depuis l’Allemagne, dans tous les cas, les émissions de CO2 vont augmenter pour produire une électricité qui avant n’en émettait pas.
Et ça voyez-vous, ça m’énerve!
Il n’y avait AUCUNE raison rationnelle de fermer Fessenheim. AUCUNE.

Trop vieille ?
Ce n’est pas un argument en soi, on n’abandonne pas quelque chose JUSTE parce qu’il est trop vieux. C’est à l’encontre de toute logique de durabilité.
Une étude en cours, menée par l' Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (ADEME), sur l'évaluation environnementale et écologique liées à l’allongement de la durée d’usage a donné ses premiers résultats :

Pierre Galio, chef du service consommation et prévention :
"Allonger la durée d'usage de nos équipements est positif pour la planète et pour notre environnement "
"Si la durée de vie moyenne en France de l’ensemble des TV était augmentée de 1 an, le gain environnemental serait de 1,74 Million de tonnes de CO2. Soit l'équivalent des émissions annuelles d’une ville comme Lyon !"
Raphaël Guastavi, expert

Retrouvez Raphaël Guastavi participant à l' émission "La quotidienne" sur France5, avec pour thème : on veut des appareils qui durent !

Toujours en panne ?
Avec 12 milliards de kWh produits en 2018 et avec une production moyenne de 10.9 milliards de KWh par an depuis sa mise en service.
Source : la centrale nucléaire EDF de Fessenheim

Trop polluante ?
Concernant les émissions de gaz à effet de serre (GES), d'après le Groupe d’experts Intergouvernemental sur l’Évolution du Climat (GIEC), le nucléaire est au même niveau que les renouvelables, avec la prise en compte de l'ensemble du cycle de vie : mines d’uranium, construction, exploitation, démantèlement, déchets.
Source : Renewable Energyin the Context of Sustainable Development , p.732.






Idem pour les principaux polluants atmosphériques, comme l'indique encore le GIEC :
Source : Energy Systems, p.548.




Trop de déchets ?
 

Avez-vous reconnu la pyramide du Louvre sur cette image ? Juste devant, il y a un petit cube bleu de 3m de haut. Il représente tous les déchets nucléaires produits par Fessenheim en 2018...




php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

CLIMAT, CERTIFICATION " HAUTE VALEUR ENVIRONNEMENTALE ", HVE : " SI NOUS VOULONS QUE TOUT RESTE TEL QUE C'EST, IL FAUT QUE TOUT CHANGE "*

  " ... En 2021, le nombre d’exploitations agricoles certifiées HVE progresse même de 73 % ! Au 1er ja nvier 2022, on compte près de 25...