samedi 30 juin 2018

Japon : le secteur électrique sept ans après Fukushima


Ce secteur est particulièrement développé au Japon. Il a deux contraintes :
  • il est isolé,
 et
  •  son approvisionnement en combustibles fossiles ne peut venir que de l'extérieur.
La question de la sécurité des fournitures d'électricité est prioritaire, ainsi que celle d'un coût raisonnable. Deux sources d'électricité sont considérées comme indépendantes de facteurs extérieurs, le nucléaire et les renouvelables.
Une troisième paraît assez sûre : le charbon. De plus celui-ci génère un courant bon marché.
-Le redémarrage du nucléaire est lourdement handicapé, malgré la remise en route de neuf réacteurs, par le traumatisme de Fukushima.
-Le développement des renouvelables est contrarié par l'exiguïté du pays.
-On constate une utilisation de plus en plus importante du charbon. Celui-ci ne reculera que devant une expansion simultanée des renouvelables et du nucléaire à laquelle le gouvernement s'attelle.
Pour le moment, les émissions de gaz à effet de serre par habitant sont à un niveau élevé, similaire à celui de l'Allemagne.

Lire l 'étude

php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire