samedi 16 juin 2018

Débat Public Programmation Pluriannuelle d' énergie (PPE): Cahier d'acteur n°93 - FEDEREC

https://ppe.debatpublic.fr

Les perspectives de développement de la production des énergies renouvelables proposées dans le cadre de la révision de la Programme Pluriannuelle de l’Énergie (PPE) doivent être étudiées à la lumière à la fois du bilan carbone complet et des conséquences au-delà des frontières nationales. La fabrication des équipements nécessaires à cette production (panneaux photovoltaïques, pâles d'éoliennes, batteries de stockage, etc.), va impliquer une hausse de la demande de certains minerais et métaux.

A titre d'exemple, la quantité cumulée d'acier, de cuivre et d'aluminium nécessaire en 2050 pour générer les infrastructures de production électrique à partir d'énergies renouvelables atteindrait 6 à 11 fois la production mondiale totale de 2010.

Or, les processus d'extraction et d'exploitation de ces minerais et métaux ont des impacts environnementaux préoccupants. Les enjeux sont également d'ordre géopolitique et économique avec une production resserrée autour de quelques pôles producteurs (Chine, Amérique latine, Australie, Congo principalement). Sauf à relancer une exploration minière ambitieuse, la France et l'Union européenne doivent investir dans des matériaux alternatifs et dans le développement de filières de recyclage performantes. Sur ce dernier point, il est nécessaire d'étudier la recyclabilité des infrastructures de production des énergies renouvelables et la disponibilité des ressources recyclées. Le MENE regrette que ces considérations ne soient pas suffisamment prises en compte dans les projets actuels de révision de la PPE.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire