vendredi 15 juin 2018

Haute-Marne : pas d'ENR sans agriculteurs

jhm.fr

Quelle belle assemblée de "chasseurs à la subvention." En effet, aucune ENR (solaire, éolien, biomasse, etc.) n'est à ce jour viable, sans l'argent du contribuable. 

capture d'écran@jhm.fr

Le drame est que ces entrepreneurs agricoles, fervents d' ENR, auxquels nous ajoutons sans hésiter la grande majorité d'élus locaux (souvent les mêmes en ruralité), non seulement courent à leur perte financière, mais que par leurs actions dites "durables", ils industrialisent en profondeur (à jamais?) les paysages qui sont les AMBASSADEURS de notre département, avec les conséquences néfastes que l'on peut facilement imaginer, sur le quotidien de ses habitants. Ceux-ci se retrouvent ainsi devant le fait accompli, comme pris en otage, et n'ont bien souvent qu'à "fermer leur gueule".

À quel titre, quelques individus* peuvent-ils bouleverser l’existence d'un seul d'entre nous?

Quelques exemples de dégradations (liste non exhaustive)
  • l’artificialisation des terres agricoles,
  • la déforestation,
  • l'arrachage de haies, 
  • la transformation de prés en champs drainés,
  • la destruction de la Biodiversité,
  • Risque de pollution des ressources en eau,
  • etc.
Département de la Haute-Marne (52)

Lire
Principes généraux d’aides de l’ ADEME à la Méthanisation
php








Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire