vendredi 6 juillet 2018

Projet de centrale biomasse Novawood: Edouard Philippe émet des doutes

https://www.connaissancedesenergies.org
AFP

Le Premier ministre Edouard Philippe a douté jeudi de l'intérêt économique du projet Novawood de centrale biomasse en Meurthe-et-Moselle, qui conduirait à "surpayer l'électricité" et "verser des subventions considérables".

Il était interrogé au Sénat par Jean-François Husson (LR) au sujet de ce projet de construction d'une centrale de cogénération à la biomasse. Le projet est porté par Novacarb, qui veut moderniser son usine de la Madeleine à Laneuveville-devant-Nancy, et par Engie. Ce projet avait été retenu par le gouvernement parmi 22 en 2008.

Évoquant ces appels d'offres, le Premier ministre a estimé qu'ils conduisent "à des résultats où le contribuable et le consommateur en arrivent à payer l'électricité au moins trois fois au-dessus du prix du marché".

"Dans le cas que vous mentionnez, cet appel d'offres, conduit au fond à un engagement d'environ 850 millions d'euros d'argent public pour une solution qui permettra le développement (...) d'une centaine d'emplois", a poursuivi Edouard Philippe. Il faudrait "savoir si ces 850 millions d'euros d'argent public sont effectivement employés comme ils le doivent, et effectivement employés au soutien de la compétitivité de l'industrie française". "Je n'en suis pas sûr", a-t-il indiqué.

"Surpayer l'électricité pour le consommateur et verser des subventions considérables qui n'ont pas d'ailleurs été financées, qui ne sont dans aucune trajectoire de finances publiques, je ne crois pas que ce soit le meilleur moyen de soutenir l'industrie française", a encore jugé Edouard Philippe.

Il a suggéré de travailler "pour trouver les solutions efficaces, et peut-être un peu moins triviales que cet appel d'offres, pour soutenir cette entreprise".

php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire