lundi 2 juillet 2018

Hauts-de-France : un observatoire pour dire stop au développement des éoliennes dans la région

Par Gilles Durand 
29/06/2018

Commentaire : les propos de M. Bertrand sont forts mais, ce n'est que du vent... puisque dans le même temps, M.Bertrand précise que c'est l'Etat seul qui décide, soulignant ainsi son impuissance à inverser le cours des choses. Cela ne mange pas de pain ! Jusqu'où M. Bertrand et d'autres élus sont-ils prêts à aller pour vraiment défier l'autorité de MM. Macron et Hulot et faire physiquement stopper la "pandémie" dans les hauts-de-France et partout sur le territoire national?  Nous attendons leur réponse... en actes.

En attendant, l' Enfer avance....

"Allons enfants de la Patrie,
Le jour de gloire est arrivé..."
php

 Xavier Bertrand, Président de la région Hauts-de-France :
 « Je suis militant pour arrêter le développement de l’éolien dans la Région. Y’ en a marre ! »

« Qu’ils viennent vivre ici, bon sang ! Il y en a partout, et en plus cela continue à se développer. Si on ne dit pas stop maintenant, cela va continuer, continuer, continuer... »
 
Écoutons 

https://youtu.be/94AD9_vx30I

La Région a lancé une cartographie inédite et évolutive des sites où se trouvent des éoliennes...
L’éolien est toujours dans le collimateur du président de Région, Xavier Bertrand. Ce dernier a mis en ligne, ce vendredi, un outil inédit de recensement des éoliennes déjà implantées ou en projet sur le territoire régional, estimant qu’il fallait dire « stop » à cette énergie dans sa région.
« On est la première région qui produit de l’énergie éolienne. C’est le genre de podium dont je me passerai bien. Et comme on a de grands espaces, ça va continuer », a déclaré à l’AFP Xavier Bertrand. « Cet observatoire a pour objectif d’informer en temps réel », souligne la Région, dans un communiqué.

Développement exponentiel et non maîtrisé
La cartographie représente l’ensemble des mâts et des parcs éoliens, selon leur état : en maintenance, projet en instruction ou refusé. « L’intérêt majeur de cet outil est de recueillir les avis, informations ou remarques des habitants et de permettre une veille plus active des projets d’implantations », annonce la Région qui estime que « certains territoires sont saturés ».

L’observatoire fait ainsi le constat « d’un développement exponentiel et non maîtrisé » avec plus de 1 500 éoliennes en place, 800 autorisées mais non encore construites et 733 projets en cours d’instruction.

Près d’un tiers de la production nationale provient des Hauts-de-France qui « ont dépassé les objectifs inscrits au schéma régional Climat Air Energie ». La Région compte, de ce fait, privilégier désormais le développement des énergies renouvelables autres que l’éolien, telles le solaire ou la méthanisation.


@hautsdefrance.fr

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire