lundi 2 juillet 2018

Suisse : L'avenir des pales, chez ces gens-là on n'en cause pas

26/06/2018


- Oyez! Oyez braves gens!
- Heu? Salut l'ange! Tu fais quoi là?
- Isabelle Chevalley vient de sortir un livre, je l'annonce.
- Encore un livre à compte d'auteur? Sur quoi?
- Elle y donne des leçons aux africains qui savent lire sur le recyclage des déchets qui les submergent.
- Tu rigoles?
- Pas du tout! Il y a un article à lire ici
- En plus tu as raison, elle dit avoir écrit ce livre pour les africains qui savent lire... On croirait entendre Tintin au Congo...   
- Te moque pas. Elle se donne pour les bonnes causes
- Oh arrête, pas toi! Tu ne lis plus dans les pensées? Tu te rappelles le coup des conserves? Avec d'autres elle confectionnait joyeusement des conserves de légumes pour des familles qui n'avaient pas les moyens de s'offrir des légumes frais.  Cette super  "cheffe scout" en s'affairant devant les caméras a dit à un certain moment: "il faudra leur dire à ces dames (les dames étaient forcément les pauvres et les cuisinières auxquelles étaient destinées ces généreuses conserves) que l'on peut faire des conserves avec des légumes frais..."  
- Ah oui je me rappelle, on a bien ri. Le plus drôle est que devant ses grandes leçons de vie destinées aux africains qui savent lire et aux ménagères qui ne savent pas que l'on peut faire des conserves avec des légumes qu'elles ne peuvent pas s'offrir, il y a sa particule préférée: "Dr." Cela donne de la crédibilité à ses propos dit-elle dans l'article du Temps.  😂
- Ah! Ouf, t'était pas sérieux avec ta trompette?
- Mais non! J'étais avec le collectif hier soir, comme la gestion des déchets qui atterrissent en Afrique semblent l'inspirer, ils lui ont envoyé  cette information:
Allemagne: l'héritage vénéneux de l'énergie «verte». Des millions de pales d'éoliennes toxiques destinées aux décharges africaines http://epaw.org/echoes.php?lang=fr&article=n717 
Avec nos meilleures salutations.
 Le collectif de citoyens pour la diffusion de l’information sur l’industrie éolienne

- La connaissant, elle n'a pas apprécié?
- Comme tu dis. En plus de son agressivité habituelle elle s'est insurgée contre le fait que le courriel était signé par un collectif et non par une personne.
- Ah bon? les verts libéraux et les autres partis politiques signent  leur communication et autre propagande avec des noms propres? Bien sûr que non, et personne n'y trouve à redire. Un collectif, c'est autre chose qu'un courrier anonyme. D'autant plus que le collectif FM s'est dévoilé après l'arrivée des éoliennes à Saint-Brais, à Lajoux, avec plus de 150 participants. Une belle soirée, tu te rappelles? La presse l'avait relayé.
- Tu parles que je me rappelle! le berceau de l'opposition aux éoliennes dans les Franches! Remarque, elle a été tout aussi agressive avec une autre personne qui  a réagi très poliment au sujet de son livre et qui elle, a signé son courriel de son nom propre. Mais pour notre député. tout ceux qui ne pense pas comme elle et qui n'utilisent pas les mêmes codes qu'elle, n'ont "ni faim de vérité ni soif de savoir", (c'est ce qu'elle leur a répondu, au collectif comme à la personne qui a signé)
- Rien de bien nouveau, confondre collectif et anonymat, Afrique et analphabétisme, femmes et pauvres on la savait capable de le faire,  agressive et donneuse de leçon on le savait aussi. Mais au sujet des pales pollueuses en fin de vie, elle a dit quoi?
- Que vous nagiez dans l'ignorance crasse, il existe une convention sur le contrôle des mouvements transfrontaliers des déchets, que l'on peut voir ici
- Ah! Intéressant. Sauf que n'importe quel "Dr" est bien placé pour savoir que les conventions sont faites pour déléguer le sale boulot des États aux mafieux, non? 
- c'est exactement ce que "la-dame-qui-a-signé-de-son-nom" lui a expliqué, elle lui a envoyé ceci:
"Merci pour votre réponse, mais la réalité est que la convention de Bâle ainsi que celle de Marpol ne sont que très mal appliquées, outre le fait qu'elles sont trop imprécises; l'affaire du Probo Koala a révélé que plus de 50 % du transport de déchets dangereux par bateaux sont illégaux (faux documents, fausses qualifications des cargaisons, etc.). Il s'est développé un véritable business dans ce domaine, opaque, qualifié par certains auteurs de "réseaux organisés, sophistiqués, puissants et sans scrupules". C'est cela qu'il faut dénoncer.

Ci-joint un article très intéressant, qui date de quelques années déjà; la situation s'est malheureusement aggravée depuis, preuve que les conventions ne sont que très mal appliquées.


L'exportation de déchets dangereux vers l'Afrique : le cas du Probo Koala

Les déchets dangereux comportent des risques liés à leur élimination, à leur mise en décharge et à leur transport, notamment par voie maritime. Un commerce de déchets dangereux vers les pays de l’Afrique de l’Ouest a été mis à jour au début des années 1980, poussant l’Union européenne à légiférer. En 1989, la convention de Bâle sur les mouvements transfrontières de déchets dangereux a été le premier cadre contraignant relatif à ce phénomène. Plusieurs autres réglementations ont ensuite vu le jour, dont la convention MARPOL pour la prévention de la pollution des mers par les navires. En 2006, le Probo Koala, un navire en provenance d’Amsterdam, débarque des déchets dangereux à Abidjan, engendrant de graves répercussions sanitaires, économiques et écologiques. Des années auparavant, les Pays-Bas et la Côte d’Ivoire avaient pourtant ratifié les divers instruments internationaux relatifs aux déchets dangereux et à la prévention de la pollution par les navires.
- J'adore cette "dame-qui-signe-de-son-nom". Mais une fois de plus la cheffe scout s'en est tirée avec des pirouettes, s'insurgeant contre un anonymat qui n'en est pas un, traitant d'ignorants ceux qui poussent le bouchon un peu plus loin que le bout de sa particule, laissant croire qu'elle est prête à la discussion alors que nous savons tous qu'au troisième courriel elle met fin aux critiques arguant que nous sommes de mauvaise foi, finalement elle ne s'exprime jamais sur le fond. Alors ces pales? Elles finiront où? Avec quelles garanties?
- Ben... tu as raison, elle n'a rien dit là-dessus
- "Ceux qui savent lire" devraient bien l'adopter, elle a tellement de choses à leur écrire! Et on aurait des vacances ici. Bon je file! J'ai une émission à voir: La fabrique du consentement, je te recommande ce doc ici

- Ce n'est pas moi qui file en douce d'habitude? ? ?
- Bon, elle est partie. salut les lecteurs! c'est moi qui ferme la boutique ce soir 😇

php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire