mercredi 4 juillet 2018

Haute-Marne (sud) : PETR, doucement le matin, pas trop vite le soir et entre les deux...

jhm.fr
 

capture d'écran@jhm.fr

Où l'on apprend à la lecture de cet article, que Le Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) aurait trouvé son rythme. Rythme que nous pouvons, sans trop nous tromper, qualifier de train de... sénateur.
Ainsi, depuis la validation de sa première feuille de route (mars 2017), le PETR aurait réalisé essentiellement :
-une aire de camping-car (Langres). Le projet était déjà bien engagé par la ville,
-un "tourne à gauche",
-un nouveau logo.
-un soutien au projet du centre Bien-être (Bourbonne-les-Bains),
-quelques activités détaillées.

C'est sur, tout cela donne le vertige... du vide !

Mais l'essentiel est ailleurs.


(...) "conforter le PETR du Pays de Langres comme outil définition de la stratégie de ce territoire et comme outil de développement de celui-ci." (le président)
(...) Le Schéma de développement touristique du Pays de Langres se poursuit. François Girod, vice-président en charge du tourisme, a présenté quelques éléments du dossier..."

capture d'écran@jhm.fr

Pendant que ces deux élus, avec leurs collègues membres du Bureau de cet établissement public, travaillent à l'avenir touristique du Pays de Langres, qui soit dit en passant n'est rien de moins que sa survie, dans le même temps, en tant que maires (Bourg et Charmoy), ils participent avec beaucoup d'autres, à son massacre à grands coups de pales d'aérogénérateurs.
Haute-Marne (sud) : le Pôle d'équilibre territorial et rural (PETR) valide son budget

En résumé, c'est, toutes proportions gardées, comme si vous nommiez un fumeur à la présidence de l'Institut Curie et un alcoolique comme vice-président.

Pour rappel, la carte des projets de zones industrielles d'aérogénérateurs connus à ce jour pour le sud Haute-Marne
conception lesvuesimprenables

Hauts-marnais, c'est pour quand le réveil?
php

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire